[FRENCH] Les retombées de Fear Itself touchent de plein fouet les X-Men alors que le Juggernaut, après s’être attaqué aux Thunderbolts, vient rendre une visite musclée aux mutants. Mais dans le même temps le crossover encourage aussi un membre de l’équipe à prendre ses distances pour aller combattre un autre émissaire du Serpent…

Uncanny X-Men #540
Scénario de Kieron Gillen
Dessins de Greg Land
Sortie aux USA le mercredi 6 juillet

On le notait dans la chronique liée à la mini-série centrale de Fear Itself, les mutants sont relativement absents du récit principal, malgré un peu de teasing dans les mois précédents. Il semble que si les X-Men ne vont pas à Fear Itself, c’est le crossover qui ira à eux et cette fois le Juggernaut vient frapper pas loin de chez eux. Pendant ce temps Colossus gère quelques affaires de famille et Emma Frost doit dire au revoir à un allié. Mais quelle forme cet au revoir doit-il prendre ? L’allié en question a bien une petite idée mais il n’est pas certain que l’ex-White Queen apprécie l’idée… Il est certain que l’arrivée du Juggernaut dans les parages occupe l’essentiel du numéro et qu’à comparer le segment avec Colossus pourrait presque passer pour une tranche de vie qui ne serait pas tout à fait à sa place vu tout ce qui se passe. Mais d’un autre côté le scénariste, Kieron Gillen, semble préparer Colossus à une situation où il pourrait basculer du côté noir (si on en croit les couvertures des épisodes suivants) et de ce fait la réunion de famille vue ce mois-ci a sans doute une portée symbolique.

Gillen continue d’utiliser les mutants à l’économie. C’est à dire qu’on sait bien qu’ils vivent parmi une armée de X-Men sur l’île d’Utopia mais l’auteur ne sent pas obligé de nous montrer des dizaines de personnages compressés dans une seule double page. Il se focalise sur quelques têtes du groupe et le résultat c’est qu’on étouffe beaucoup moins en lisant la revue. En même temps il semble décidé à faire un peu de place (d’où la séquence des « adieux » avec Emma). Ce qui en un sens est dommage (si c’est définitif) car j’aurais aimé voir ce personnage prendre plus de place au sein des X-Men. Ce n’est pas un épisode absolument miraculeux, qui serait destiné à marquer l’histoire du titre, mais globalement celà confirme que Gillen est sur la bonne route depuis sa reprise en main du titre. A voir si cette tendance tiendra dans la future réorganisation de Schism…

[Xavier Fournier]