Avant-Première VO: Review Tokyo Ghost #4[FRENCH] Debs et Teddy ont fui un monde urbain devenu fou, hyperactif et bombardé de messages pour un véritable éden où ils peuvent espérer vivre en paix pour la première fois de leur vie. Mais le ver est déjà dans la pomme. Le Paradis n’est décidément pas pour tout le monde…

Tokyo Ghost #4Tokyo Ghost #4 [Image Comics] Scénario de Rick Remender
Dessins de Sean Murphy
Parution aux USA le mercredi 16 décembre 2015

Contrastant avec les deux premiers épisodes « cyberpunks » de la série, les deux héros ont trouvé un véritable refuge où on les acceptera comme ils sont. Loin de la pression de la société, des drogues et des réalités virtuelles, Debs et Teddy peuvent envisager de vivre heureux. C’est d’ailleurs très bien géré par les auteurs. D’un côté on a les dessins de Sean Murphy qui instaurent vraiment deux mondes, deux ambiances radicalement différentes entre la ville (lieu de la corruption) et la nature (site de la rédemption et du pardon). De l’autre Rick Remender joue vraiment très bien avec les caractères. Teddy, libéré des mauvaises influences, se fait moins bourrin et même sensible à travers le partage de quelques souvenirs.

« Your judgment is shit. Rectitude is the bone that gives firmness and stature. »

Cela n’a pas l’air comme ça… enfin je veux dire qu’on peut lire l’épisode au premier degré sans se pose de question… mais quand on regarde bien la structure, Tokyo Ghost #4 nous montre ce que tout comic-book devrait faire (et ce n’est malheureusement pas toujours le cas). Utiliser la vingtaine de pages glissées derrière la couverture pour nous donner un certain nombre de revirements internes, être imprévisible. L’action se passe pratiquement dans un environnement unique, deux tout au plus si l’on tient compte du refuge d’un des personnages vers la fin. Mais le cheminement joue les montagnes russes. On passe du bonheur affiché à un stade de difficulté dont on se dit que c’est le combat de l’épisode avant de comprendre qu’il débouche sur totalement autre chose. En l’espace de quelques minutes, Remender et Murphy changent inexorablement le destin de leurs héros, avec une mécanique terrible. Il y a des gens faits pour le bonheur et d’autres qui ont le chic pour prendre, pour les bonnes raisons, de mauvaises décisions. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Le destin des héros de Tokyo Ghost est taillé dans la même matière… On referme le numéro en se demandant vraiment comment les choses vont évoluer…

[Xavier Fournier]