[FRENCH] Tournant important pour la série d’Erik Larsen puisque Savage Dragon a désormais un nouveau protagoniste central… Ce qui était déjà un peu le cas ces derniers mois mais qui, cette fois, s’officialise. Après s’être transformé en tyran sanguinaire, Dragon « senior » a trouvé la mort et Malcom, préférant se souvenir ce que son père a fait de bien, décide de reprendre le flambeau en compagnie de sa soeur. Un « jumping point » idéal pour les nouveaux lecteurs.

Savage Dragon #169 [Image Comics] Scénario d’Erik Larsen
Dessins d’Erik Larsen
Sorti aux USA le mercredi 23 février 2011

Cette semaine tout est dans le « pitch » en quelque sorte puisque quand on dit que Malcom, le fils de Dragon, décide de remplacer son père on (presque tout dit). L’année écoulée lui aura permis de monter en puissance alors que son paternel, en mode « Empereur », avait décidé de mettre de conquérir la Terre. La bataille finale terminée, il ne doit en rester qu’un (comme le veut la formule consacrée). Malcom, en compagnie de sa soeur Angel, sont donc les deux nouveaux héros de Chigago, dans une ambiance qui finalement n’est pas sans s’approcher de certains épisodes d’Invincible. Erik Larsen n’a jamais hésité à secouer sa série, changeant parfois carrément le monde dans lequel son personnage principal évoluait. Et il n’avait jamais ménagé Dragon « père ». L’étape suivante était donc de changer ce qui ne l’avait pas encore été : le héros central. D’autant qu’à l’image de ce qui se passe dans Walking Dead avec Rick et son fils, on avait de longue date la sensation que Malcom, qui grandissait en « temps réel » finirait par reprendre le « lead ».

On ne sait pas si la chose sera permanente ou pas, si le père décédé reviendra d’entre les morts ou pas (il l’a fait d’autres fois) ou bien si, le cas échéant il pourrait devenir une sorte de « Magneto » de la série. Larsen ne s’interdit rien, disions nous. Donc tout est possible. Dans les autres tournants du titre il fallait parfois s’accrocher, avec des dizaines d’épisodes existants auxquels venaient s’ajouter des histoires de réalité alternative. Le néophyte pouvait s’y perdre. Cette fois c’est différent car le nouveau venu n’a besoin de savoir qu’une chose : Malcom et Angel étaient les fils d’un super-héros déchu et les voici prêts à prendre la relève. Si les autres fois vous avez pu avoir l’impression que les tournants étaient optus, voici un épisode qui vous permet de prendre à nouveau le train alors qu’il est à nouveau en gare… Tout est dans le pitch, c’est certain, mais ce premier épisode de la nouvelle formule a beaucoup de sentiment et d’ambiance. Un bon redémarrage…

[Xavier Fournier]