[FRENCH] Le comic-book dérivé de Planet of The Apes (la version « classique » des films) continue son bonhomme de chemin avec le récit d’une guerre désormais plus nerveuse maintenant que les hostilités sont vraiment déclarées. Mais l’histoire s’égare cependant un peu dans un jeu de va et vient entre deux époques.

Planet Of The Apes #10 [Boom!] Scénario de Daryl Gregory
Dessin de Carlos Magno
Sortie aux USA le mercredi 18 janvier 2012

Alors que la porte-parole des hommes, Sully, est sur le point d’accoucher, Alaya continue d’envoyer les singes écraser la résistance humaine. S’en suit alors un jeu de flashback qui compare le présent avec l’enfance des deux personnages, quand elles étaient encore amies et que ce lien résistait à toutes les horreurs de la guerre entre les deux races, la Paix n’étant qu’une utopie. L’intention est louable mais reste très factuelle. Comprenez par là qu’une fois l’idée émise Daryl Gregory ne la pousse pas beaucoup plus loin. A sa décharge il n’est peut-être pas servi par la colorisation qui pourrait mieux différencier les deux époques. Gregory est par contre plus focalisé sur les scènes d’action (la prise du dirigeable par exemple), qui lorgnent vers un côté plus épique.

Le vrai atout de la série reste cependant le dessinateur Carlos Magno et son approche pointilliste des reliefs. Bien qu’il lui reste des choses à gérer en termes de narration ou de composition, Magno, à force de traits et de textures sait donner un ton, un folklore, à cet univers. De ce fait l’épisode est plaisant à lire et assez « cinématographique » en un sens. On recommandera cependant d’attendre le TPB, le fascicule se lisant vite. Dans une reliure plus épaisse la chose doit sans doute mieux passer.

[Xavier Fournier]