Avant-Première VO : Review New Avengers #50[FRENCH] 50ème numéro des New Avengers et pour fêter l’événement Brian Michael Bendis (accompagné de quelques dessinateurs vedettes) nous mitonne la contre-attaque des Nouveaux Vengeurs face au « nouvel ordre » mis en place après Secret Invasion. Trop c’est trop et l’équipe monte donc une riposte… Mais comment venir à bout des Dark Avengers ? Et comment réagir si les choses ne se passent pas comme prévu ? Pour la nouvelle configuration du groupe, c’est un peu le baptême du feu…

New Avengers #50 [Marvel] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessins de Billy Tan, Bryan Hitch, David Aja, Michael Gaydos, David Lopez, Alex Maleev, Steve McNiven, Leinil Yu, Steve Epting, Greg Horn.
Sortie aux USA le 25 février 2009

Je ne sais pas vous mais personnellement je commence à complètement saturer de la fameuse scène de la conférence de presse des Dark Avengers. En l’espace de deux mois ce passage a ouvert ou clôturé une bonne demi-douzaine de comics et si je veux bien que les conséquences soient fortes, la mise-en-scène répétée tourne à la redite. Bref, ce n’est pas un point essentiel de cet épisode mais j’espère que Bendis va arriver à prendre ses distances de ce passage et arrêter de nous y ramener sans cesse. L’épisode s’ouvre dans la continuation directe de l’épisode précédent, alors que les New Avengers découvrent et comprennent qui sont vraiment les Dark Avengers. Là aussi on retrouve certains démons de Bendis, à savoir le dialogue martelé, interrompu et repris sur fond de cases identiques. A plus forte raison quand la case en question montre Ms. Marvel dans une position « aérodynamique » mais ridicule… Tout ca n’est finalement que du détail face à la grosse nouvelle de l’épisode, à savoir que les New Avengers cessent d’être une équipe passive pour, enfin, monter une riposte. Mais l’équipe dirigée par Luke Cage peut-elle vraiment dépasser le machiavélisme du maître des Dark Avengers ?

New Avengers #50

L’épisode s’organise essentiellement autour de deux grosses scènes. La première étant la parlotte évoquée plus tôt et la seconde étant la bagarre en elle-même. Mais là, sur ce deuxième créneau, la chorégraphie souffre un peu des mêmes défauts que pour Secret Invasion. A savoir que Bendis est sans doute plus directif dans les passages de dialogue que sur les moments de baston. Résultat on reconnait un dialogue à la Bendis quel que soit le dessinateur… Mais c’est également vrai pour les bagarres de groupe, où tout le monde sautille sans réellement exprimer une manière de se battre. Que Spider-Man saute partout en plaisantant et que Luke Cage frappe, ok. Mais comment se bat Ronin face à des adversaires surhumains ? Ou le nouveau Captain America ? Bendis préfère continuer de jouer la carte de l’introspection, profitant de l’intervention de différents dessinateurs pour évoquer l’ambiance propre à chaque perso… Mais l’évocation passe plus par le graphisme que par le scénario. New Avengers #50 n’est pas un mauvais épisode mais – présence de dessinateurs multiples exceptée – il ne sonne pas comme un numéro anniversaire. Bien que la « conclusion » soit intéressante et induise une évolution de Dark Reign beaucoup plus rapide qu’on pouvait le croire, New Avengers #49 était aussi percutant bien que plus compact. On espère que Bendis continuera sur sa lancée et rendra les Vengeurs un peu plus acteurs de leur propre destinée. Mais un plus dans la narration des batailles s’impose…

[Xavier Fournier]