Après un épisode centré sur les super-vilains, il temps de voir ce qui est arrivée à la Ligue. Et elle est en bien mauvaise posture. Batman, Hawkgirl et Flash seront-ils capables de sauver leur camarades ?

Justice League #6 [DC Comics]
Scénario de Scott Snyder
Dessins de Jorge Jimenez
Parution aux USA le mercredi 15 août 2018

Il faut l’avouer, les premiers numéros de la nouvelle Justice League ont été un peu poussifs. Il fallait certes installer l’intrigue. Mais on se demandait quand les choses allaient démarrer vraiment. L’épisode #5 nous avait montré la formation de la Legion of Doom. Et maintenant, la Ligue est en mauvaise posture. Heureusement, certains héros ont encore de la ressource pour sauver leurs camarades. L’intrigue avance (enfin) et on voit se dessiner un final explosif. À ce niveau, cette saga made in Snyder n’est pas sans rappeler le story-arc « Rock of Ages » de Grant Morrison dans les années 1990 : une énième incarnation de la Legion of Doom/Injustice League, Lex Luthor en leader d’un groupe de vilains, Superman et J’onn J’onzz rapidement mis hors-circuit par le Joker, des héros qui doutent de leur capacités… Même si l’ensemble était mieux rythmé à l’époque. C’est à se demander si Justice League ne souffre pas d’être écrit par deux scénaristes…   

« You brought kryptonite inside Superman? »

Par contre, au niveau graphique, c’est époustouflant. Jorge Jimenez se dépasse encore. Après l’interlude Doug Mahnke dans le #5, on retrouve Jimenez au top de sa forme. Son storytelling fonctionne aussi bien sur des doubles pages que sur des pages simples. Et encore une fois, on soulignera le travail de ses couleurs qui en mettent plein les yeux. Le dessinateur sait donner une personnalité propre à chacun des personnages.

[Pierre Bisson]