Avant-Premire VO: Review Green Arrow #39

10 février 2015 Non Par Comic Box

[FRENCH] Oliver Queen a t ruin par son adversaire, John King. Une de ses seules dfenses semble tre Felicity Smoak. Mais la spcialiste de l’informatique est loin d’avoir un casier vierge. La voici rattrape par son pass, finalement enferme et face une vieille connaissance qui veut… sa mort. Est-ce que Green Arrow peut encore compter sur ses allis ?

Green Arrow #39Green Arrow #39 [DC Comics] Scnario d’Andrew Kreisberg & Ben Sokolowski
Dessins de Daniel Sampere
Parution aux USA le mercredi 4 fvrier 2015

Felicity n’est pas arrive depuis si longtemps dans le comic-book d’origine et voici qu’on l’escamote. Mais c’est d’une certaine manire pour mieux souligner son importance. D’abord, il y a le problme tactique que pose l’absence de ce robinet informations. Surtout qu’Oliver est par ailleurs trahi par une connaissance de plus longue date. Ensuite, il y a le fait que, tout bonnement, la Felicity de ce comic-book, au contraire de sa version tlvise, a un pass qu’elle trane derrire elle et qui va bien au-del de ce que nous propose le petit cran. Concrtement, Felicity, c’est une « hackeuse » faon wikileaks de chez wikileaks, recherche par les plus grandes puissances mondiales pour avoir mis son nez o il ne fallait pas. Ralisant cela, John King s’arrange pour la faire emprisonner dans une Supermax, cest--dire une prison pour surhumains. Felicity ne l’est justement pas, surhumaine, et ce n’est que le dbut de ses problmes.

Autant le dire tout de suite (elle est sur la couverture aprs tout), Cheetah, traditionnelle ennemie de Wonder Woman, est de la partie. J’apprcie que, tout en important des lments de la srie TV comme Felicity, Andrew Kreisberg et Ben Sokolowski n’oublient pas que lon est dans les comics et que l’on peut se permettre bien plus de choses. La rcente apparition de Green Lantern tait dj un signe dans ce sens, mais l les deux auteurs s’en donnent cur joie avec cette histoire de « supermax » (je me demande si c’est un clin dil conscient au dfunt projet de David Goyer, qui tait li lui aussi Green Arrow). noter aussi le travail du dessinateur Daniel Sampere qui est d’une grande clart (il me fait un peu penser Chris Batista). Tout cela donne cet arc une grande rgularit et une lisibilit. Kreisberg et Sokolowski ne font pas que parler aux seuls tlphages. Au contraire, tout le monde en a pour son argent et lon reste dans un comic-book, avec tous les guests que cela permet…

[Xavier Fournier]