Avant-Première VO: Review Extraordinary X-Men #4[FRENCH] Rejoints par deux nouveaux membres aux visages familiers mais venus d’autres époques, les X-Men de Storm doivent défendre leur QG mais aussi retrouver Nightcrawler, enlevé par les forces de Mister Sinister. Une journée normale pour les X-Men ? Oui et non, puisque Lemire et Ramos introduisent un autre élément important.

Extraordinary X-Men #4Extraordinary X-Men #4 [Marvel Comics] Scénario de Jeff Lemire
Dessins de Humberto Ramos
Parution aux USA le mercredi 23 décembre 2015

Déjà le quatrième épisode d’Extraordinary X-Men #4 et Jeff Lemire termine les « soudures » de la mise en place de Jean Grey et du « Old Man » Logan. Si Jean, au sein des All-New X-Men, connaissait déjà la plupart des personnages et inversement, le moteur Jean/Grey est efficace tandis que le vieux griffu tisse à nouveau des liens avec des mutants qui, pour lui, symbolisent le passé. Mais il serait trompeur de limiter l’architecture scénaristique à ce binôme. Lemire décrit des Forge ou des Iceman bien plus maîtres d’eux, des personnalités plus focalisés. Ce qui n’empêche pas, parfois, de douter (cf. Colossus). Enfin et surtout, ce numéro installe un changement de vitesse, c’est à dire que les mutants passent du traumatisme des mois passés (et le problème mystérieux entre X-Men et Inhumans) à une problématique installée dans le présent, une nouvelle donne qui ne manque pas d’ironie.

« X-Men… …Kick their asses ! »

Humberto Ramos, à son niveau, joue aussi beaucoup sur les expressions faciales des X-Men pour mieux leur insuffler de la détermination ou de l’étonnement selon les cas. Inversement, Mister Sinister est servi de manière basique ou tout au moins classique. Ses Marauders n’ont guère de charisme mais on comprend que ce n’est pas ce qu’on leur demande et qu’ils ne sont là que pour aider à accoucher d’une situation où un personnage sclérosé depuis une bonne décennie se retrouve dans une position qui va forcément lui demander d’évoluer dans son discours. Même si la situation a l’air scabreuse pour lui, c’est peut-être le premier pas pour lui vers une guérison (qui sera plus ou moins longue, le prochain épisode devrait nous éclairer sur ce point.

[Xavier Fournier]