Avant-Premire VO: Review Earth 2: Futures End #1

8 septembre 2014 Non Par Comic Box

[FRENCH] 5 ans dans le futur, Mister Terrific est revenu sur Earth Prime mais tous ses amis d’Earth 2 sont dsormais hors-la-loi, la plupart d’entre eux tant incarcrs. Les choses se compliquent quand Terrific lui-mme est classifi comme citoyen d’Earth 2… Et que DC Comics nous donne (enfin nous « donne », non, justement, ce nest pas cadeau) cette anne encore n’importe quoi dans les pages intrieures sous prtexte de fournir des couvertures 3D. Pouah !

Earth 2: Futures End #1Earth 2: Futures End #1 [DC Comics] Scnario de Daniel H. Wilson
Dessin d’Eddy Barrows
Parution aux USA le mercredi 3 Septembre 2014

Chaque anne depuis le reboot, DC Comics fait du mois de septembre un dversoir de numro spciaux qui permet aux autres quipes cratives de prendre de l’avance. Comprenez que dsormais les mensuels de DC ne sortent plus que onze fois par an, au bnfice de cette initiative mont de toutes pices par l’ditorial. Aprs le mois des vilains l’an dernier, dont les trois quarts des pisodes taient jeter, DC Comics rcidive donc avec le mois Futures End, une extension de la srie hebdo du mme nom. Et, priori, si j’en juge par ce numro une bonne partie (mais pas tous, soyons honnte) de ces spciaux se dgonflent comme des ballons de baudruche. La recette d’un tie-in loup ? Prenez un auteur qui d’habitude n’est pas associ avec les sries concernes (Daniel H. Wilson n’a pas de pratique d’Earth 2 ou de Future’s End), briffez-le de manire sommaire et laissez-le se dmerder. De toute manire, vous vous en foutez, vous, ce que vous vendez, c’est la rutilante couverture o l’on voit un hros bouger selon l’angle d’inclinaison, couverture produite plusieurs mois l’avance, avant mme que l’quipe crative soit nomme (c’est pourquoi il n’y a pas les crdits). Franchement, je ne pense pas que c’est la faute de Wilson si on l’a laiss l, tout seul, sans indication. Alors voil, si vous lisez la weekly Future’s End, Mister Terrific est devenu, en l’espace de 5 ans, une sorte de « gangsta bling bling », intress par la russite, la promo et le marketing. Mtamorphose que j’apprcie peu mais enfin elle est mettre sur le compte du temps coul. Sauf que personne ne l’a dit Wilson, qui crit donc, lui, un Mister Terrific fidle ce que lon connat… et qui n’est donc absolument pas raccord avec le rcit de la « weekly ». Et comme DC a cru bon de commanditer une couverture mettant en scne Red Tornado sans savoir ce qu’il y aurait dans l’histoire, Wilson et Barrows en sont quittes pour sacrifier une page qui justifie cette couverture… mais qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Et une soupe qui, dans le cas prsent, a tourn.

Pourtant, il y a de l’ide en certains endroits. Par exemple le fait que certains personnages aient leur double sur Earth Prime. Et Wilson gre un reproche que je faisais la srie hebdo, cest--dire le fait que la technologie ne semblait pas avoir volu en 5 ans (l, entre les Boom sphres et les Origin Googles, la lacune est comble). Mais tout cela est noy, noy, noy, dans une mare de non-sens. En gros Mister Terrific est pig, manipul… mais heureusement il est baign dans la lumire d’une boite-mre alors du coup, comme cela, il gagne. En gros voil tout le sens que lon peut trouver ce rcit. Il n’y a pas que de la merde dans les spciaux Futures End que DC propose cette semaine (et ce mois-ci). Mais il y en a bien, c’est manifeste. Et je pense que les auteurs font ce qu’ils peuvent avec les moyens qu’ils ont. Cet Earth 2: Futures End est superflu, inutile, dispensable. Le meilleur conseil qu’on puisse vous donner, c’est de prendre vos 3.99$ et de les consacrer des sries Dark Horse ou Image Comics. D’accord, la couverture ne bougera pas, mais vous aurez sans doute moins l’impression d’tre pris pour dieu sait quoi… En clair lisez des comics avec des histoires dedans. Pas seulement des couvertures qui bougent…

[Xavier Fournier]