Avant-Première VO: Review Civil War #3[FRENCH] Dans un monde où Civil War n’a pas de fin, les choses sont encore plus explosives que dans la saga originelle. Surtout qu’ici les auteurs ne sont pas obligés de remettre les choses en place. Le Blue et l’Iron, les camps respectifs de Captain America et d’Iron Man, peuvent s’affronter sans limite, en mode « no more mister nice guy ».

Civil War #3Civil War #3 [Marvel Comics] Scénario de Charles Soule
Dessins de Leinil Francis Yu
Parution aux USA le mercredi 26 août 2015

Au troisième épisode de cette suite alternative de Civil War, les choses continuent de se tendre à un niveau explosif. Le reproche qu’on pourra faire à la série de Charles Soule et de Leinil Francis Yu, c’est peut-être de ne pas tabler sur un cast assez large. Il y a clairement les personnages de second plan et les héros centraux, lesquels sont, quoi, en gros une demi-douzaine. Le fait que les intervenants importants soient recentrés nuit un peu à la notion d’une « guerre civile ». Mais par contre Charles Soule s’en tire assez bien avec les expressions de personnages au bout du rouleau, moulinés par des années d’affrontement. Ainsi, on pourra me dire que ce n’est pas LE Peter Parker dans le sens où celui-ci est nettement plus « sergent instructeur », plus dur et moins optimiste. Mais cela fait sens que, dans ces conditions, Parker évolue un peu, après tout ce qu’il a perdu dans l’affaire. D’autant que Soule se trouve un bon regard innocent de substitution, un nouveau Black Panther qui a encore tout à apprendre.

Bon point, aussi, pour les auteurs, quand ils prennent la peine de nous montrer des personnages dont le sort est réellement parti en vrille au fil des ans (la scène avec « King Ock », par exemple). Enfin, surtout, la fin, sans être totalement inattendue, donne le beau rôle à un personnage qui est resté relativement dans son propre camp dans la Civil War d’origine (tout en aidant pourtant l’un des protagonistes). A l’époque, je m’étais dis qu’il avait tout pour jouer les agitateurs et symboliser un troisième pôle. Là, ce retour à Civil War lui laisse une nouvelle (et meilleure ?) occasion de le faire. Enfin, on va juger dans l’épisode suivant mais la situation a du potentiel.

[Xavier Fournier]