Avant-Première VO: Review Batman & Robin Eternal #1[FRENCH] Privés de la supervision de Bruce Wayne, les ex-Robins (et en particulier Dick Grayson) se retrouvent pris dans une machination qui semble remonter aux débuts même de Batman. Une mystérieuse inconnue semble avoir littéralement la clé (USB) de l’énigme. Scott Snyder charge encore le casier de Bruce Wayne avec un « secret ». Ça commence à faire beaucoup…

Batman & Robin Eternal #1Batman & Robin Eternal #1 [DC Comics] Scénario de James Tynion IV, Scott Snyder
Dessins de Tony Daniel
Parution aux USA le mercredi 7 octobre 2015

Alors que Dick Grayson est revenu à Gotham, la donne a bien changé. Batman est maintenant un type en armure et Bruce Wayne ne se souvient pas de l’avoir élevé. C’est un bien mauvais moment pour avoir une perte de mémoire puisqu’une machination liée à une mystérieuse « mère » menace les Robins précédents (Dick, Todd, Tim…). A un moment, quand même, je pense que le préambule de la série ou tout au moins le titre est problématique. Le « vrai » Batman n’est plus de la partie tandis que le nouveau n’a pas d’attache avec Robin (et si l’on en croit cet épisode il ne fait que de la figuration). La portion de Batman semble donc limitée à des flashbacks. L’autre pan du titre est en partie invalide puisqu’il y a en gros tous les Robins sauf l’actuel. On sait bien le problème (compréhensible) qu’à Snyder avec le fait de faire prendre des risques à un gamin de cet âge. Mais quand même… à un moment, quand on est au bal, on danse. Quand bien même les autres Robins peuvent être unis par un point commun qu’il n’a pas, de la même manière qu’on prend des nouvelles de Gordon, au moins « situer » Damian Wayne dans ce premier épisode n’aurait pas été un mal. On croirait presque qu’il n’existe pas.

L’épisode est marqué par le retour d’une jeune femme liée à Batman dans l’ancienne continuité… Bon allez, DC Comics l’a assez claironné pour que je ne prenne pas de gants : de la même manière que Batman Eternal réintroduisait Stephanie Brown, Batman & Robin Eternal réinstaure Cassandra (ex-Batgirl) dans un rôle différent mais toujours taciturne. Ce qui fait qu’à ce stade je serais bien en peine de dire si ce retour démarre bien ou pas. Malgré ces réserves, j’apprécie bien l’ambiance que Tony Daniel installe sur la série. Par contre niveau scénario on récolte quand même certains clichés assez téléphonés (comme l’hologramme laissé pour apporter des réponses mais qui n’en donne aucune parce, ah ben non, hein, faut que l’on tienne toute l’intrigue avec ça). Joliment dessinée, Batman & Robin Eternal sera peut-être une série intéressante (et la scène d’introduction est bien gérée par Daniel). Mais je suis fatigué des secrets dans le secret du secret, à croire que Bruce Wayne a passé sa vie à inventer des mensonges pour vexer Grayson et les autres. On va dire qu’il va falloir en voir un peu plus avant d’être totalement convaincu.

[Xavier Fournier]