Avant-Premire VO: Review Avengers Assemble #8

18 octobre 2012 Non Par Comic Box

[FRENCH] Thanos est tout puissant. Mme les Avengers unis aux Guardians of the Galaxy n’y peuvent pas grand chose. A moins… moins que Thanos ne soit pas tout fait aussi puissant qu’il y parait. Le dernier pisode de cet arc sonne comme une conclusion facile, expdie. S’il s’agissait de rintroduire Thanos comme une menace de premier plan, c’est loup…

Avengers Assemble #8 [Marvel Comics] Scnario de Brian Michael Bendis
Dessins de Mark Bagley
Sorti aux USA le mercredi 17 Octobre 2012

Aprs avoir fait disparatre les plus puissants avatars cosmiques, plus rien ne s’oppose devant Thanos. Plus rien ? Enfin si. Un dtachement d’Avengers et les membres des Gardiens de la Galaxie. Mais mme a, dans un premier temps, ne va pas faire l’affaire. Thanos l aussi se dbrouille pour ne plus avoir ces insectes dans les pattes… Et… Et… Brian Michael Bendis sonne la cloche de la fin de la rcr. On a avait pu dj constater sur ses Daredevils que Bendis est un auteur qui travaille plus le prambule de ses arcs que la rsolution. Et en gnral la fin n’amne que le dbut de l’arc suivant. Seulement cette fois il ne s’occupe pas de la suite, puisqu’il quitte Avengers Assemble. Sa manire de rgler l’affaire Thanos a donc tout d’un baisse de rideau totalement abrupte. En fin de compte les Vengeurs arrivent battre le titan fou pratiquement d’un claquement de doigt, avec une situation de dpart assez consternante: Thanos ne saurait pas ce qu’est un vrai Cube Cosmique, l’inverse de Tony Stark. Et si les Anciens de l’univers librent les Vengeurs… Alors on peut se demander pourquoi eux-mmes ne se sont pas librs de leur propre exil. Enfin, on nous avait annonc cet pisode comme celui qui allait nous expliquer comment Star-Lord et Thanos taient revenus du Cancerverse… Mais en dfinitive tout se limite une brve vocation. Oui, Peter Quill tait bien l-bas, un moment. Pour ce qui est d’un rel eclaircissement, par contre, vous pourrez repasser.

S’il fallait surfer sur la fin du film The Avengers et rintroduire Thanos comme un « bad guy », la manire plutt dsinvolte dont le personnage est arrt la fin n’est pas spcialement encourageante. Au moins les Guardians of the Galaxy sont remis sur les rails. Mais les Avengers auront quand mme jou les spectateurs dans leur propre srie d’une manire sidrante, dfaut d’tre totalement sidrale. Une saga poussive, qui fait quand mme regretter l’re o Starlin grait Thanos. L, le perso n’en sort pas spcialement imposant… Il faudra lui redorer le blason si on veut le rendre vraiment menaant…

[Xavier Fournier]