[FRENCH] Aquaman et Mera sont toujours face à une terrible race d’hommes-poissons. Et malgré leur engagement, les forces de l’ordre peinent toujours autant à les prendre au sérieux. C’est tout juste si les policiers ne leur rient pas au nez. Pourtant Arthur Curry compte bien mener l’enquête et va poser des questions à un homme mystérieusement lié à son passé…

Aquaman #3 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns
Dessin d’Ivan Reis
Sortie aux USA le mercredi 23 novembre 2011

Par la force des choses, Aquaman et la rageuse Mera sont un des derniers couples laissés intacts par le reboot de septembre dernier. Et leur dynamique marche toujours aussi bien, entre un héros (qui accuse le coup mais se maîtrise quand les humains continuent de se moquer de lui) et son épouse (une vraie sauvage qui bondit à la première fâcherie). Avec les dessins d’un Ivan Reis qui a déjà Green Lantern, Blackest Night ou Brightest Day à son actif, nul doute que cette nouvelle série est bien partie pour redonner sa juste place à ce couple d’aventuriers aquatiques. Mais d’un autre côté il faut bien voir que les piranhas humanoïdes qui servent de menace depuis maintenant trois numéros laissent assez peu de place à des échanges. Ils n’ont guère d’autonomie, de charisme (y aurait-il un sorte de boss derrière tout ça) et arrivé à cet épisode, les choses stagneraient si le scénariste ne nous lançait pas ici une diversion assez captivante…

Avec les origines du héros désormais recentrées autour d’une enfance passée près d’un phare, on pouvait se demander comment le petit Arthur avait découvert la portée de ses pouvoirs. Geoff Johns gère la question en donnant à Aquaman son équivalent de Stick (le mentor de Daredevil): à savoir un expert qui semble en savoir plus long que lui sur la vie des océans… Tout en présentant une personnalité et un comportement qui montre que rien n’est réglé entre les deux personnages et qu’il y aura, forcément, des suites. L’introduction de ce personnage est bienvenue. Quand Aquaman parle d’aller voir la personne qu’il déteste le plus au monde, je pensais que nous aurions droit à une autre dose de Black Manta mais non. Et si Aquaman déteste plus ce nouveau protagoniste que Manta, on se demande bien quelle est l’étendue du passif entre les deux hommes (même si on en devine une partie). Les pseudo-piranhas me paraissent toujours aussi peu détaillés mais l’exploration profonde de leur royaume devrait donner du relief à cet élément. Pour l’instant Aquaman et Mera continuent d’assurer le show dans ce qui est une des séries les plus captivantes du nouveau DC.

[Xavier Fournier]