Avant-Première VO: Review Amazing Spider-Man #13[FRENCH] Dans Spider-Verse, On a l’impression que les Spider-Men passent leur temps à faire des veillées d’armes. Il faut dire qu’ils sont sur la défensive et qu’ils peinent à reprendre l’avantage. Mais quand certains d’entre prennent des initiatives maladroites, le reste de la bande se voit obligé de faire un choix. Et cela vaut aussi pour Oncle Ben !

Amazing Spider-Man #13Amazing Spider-Man #13 [Marvel Comics] Scénario de Dan Slott
Dessins de Giuseppe Camuncoli
Parution aux USA le mercredi 21 janvier 2015

Spider-Man et ses alliés ont trouvé refuge sur Terre-3145, un endroit bardé de radioactivité dans lequel les Inheritors ne peuvent pas survivre. La planque idéale. L’occasion de reprendre ses forces. Sauf qu’une partie des détachements expédiés vers d’autres mondes ne l’entend pas de cette oreille. Kaine, en particulier, ne veut pas entendre parler de repos. Lui et quelques autres vont forcer la main de cette armée d’hommes (et de femmes) araignées. Arrivé à ce stade, il devient urgent de tout suivre en synchronisé. Si des miniséries comme Spider-Verse ou Scarlet Spiders avaient été annoncées avec un temps de retard, donnant l’impression qu’elles n’étaient qu’un rajout de dernière minute, on voit mal comment on pourrait suivre le destin de Scarlet Spider et de quelques autres en lisant seulement le tronc central. Même chose avec la série Spider-Woman, dont le déroulement est entremêlé avec les actions de Silk ou Spider-Gwen dans ce numéro.

Passé cette règle du jeu qu’il convient de savoir, et malgré l’apparente répétition de Spider-Man et des autres se réunissant pour se relancer à l’assaut vers la fin, il y a du très bon dans ce numéro. Comme l’évolution des rapports entre Peter et Otto Octavius. Le premier est cette fois obligé de constater qu’en certaines occasions le Superior Spider-Man sait réellement mieux y faire que lui. Mais inversement Otto est troublé par quelques révélations. L’idée de le confronter au sort d’autres versions de lui-même est une bonne idée, l’enrage et le déséquilibre comme il convient. Il est juste un peu dommage qu’à ce stade personne ne semble déterminer à utiliser les radiations contre les Inheritors. Mais sans doute que c’est un élément que Slott se garde pour la fin du crossover.

[Xavier Fournier]