Avant-Première VO: Review Age of Ultron #5[FRENCH] Les super-héros survivants, membres des Avengers ou des X-Men, sont arrivés au Savage Land la dernière fois. Et bien… Il va leur falloir pratiquement autant de temps pour explorer la dernière base secrète de Nick Fury et discuter… du plan. Cinquième numéro aussi lambin, sinon plus, que ceux qui ont précédé.

Age of Ultron #5Age of Ultron #5 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de Bryan Hitch
Parution aux USA le mercredi 10 avril 2013

Bendis a visiblement une bien piètre opinion d’Iron Man et des Avenges. Parce que, bon sang, ils étaient prévenus depuis des lustres qu’Ultron représentait un danger immédiat. Et aucun d’entre eux n’a pensé spécialement à mettre sur pied un plan anti-ultron. La scène dans laquelle Tony comprend après coup que la résurrection de la Vision cachait un piège est hallucinante (et pas dans le bon sens), comme un monument de bêtise des personnages concernés. Comme les Avengers n’étaient donc « absolument pas préparés », les voici donc obligés de chercher un deus ex machina dans l’arsenal de Fury et ils en trouvent un.

Malheureusement le monde est ainsi fait que lorsqu’on collectionne des comics en comics-shops et qu’on commande, on se tape le Marvel Previews des mois à venir. Tout un pan du lectorat sait donc déjà ce que feront Wolverine et Invisible Woman dans le prochain épisode d’Age of Ultron. Et ça n’arrange pas l’impression de « sur place » scénaristique de l’histoire. C’est à dire que Bryan Hitch fait ce qu’il peut pour dynamiser le tout, montre les Ultrons passant comme des Terminators pour détruire des villes entières. Mais quand on enlève le vernis de Hitch, il reste une histoire typique de Bendis, à savoir des gens qui parlent comme s’ils étaient dans un film de Tarantino. Après… le deus ex Machina de Fury a un autre problème, celui de s’appliquer à tous les dangers (pourquoi les héros ne l’ont-ils pas utilisés pendant Fear Itself, tiens ?). Tout ça est décousu. On s’est mangé cinq épisodes et pas à petit prix… Et en dehors d’un raisonnement de Wolverine qui décrit Hank Pym et qui est assez bien vu, le reste fait remplissage. On ne peut pas dire qu’il ne se passe rien. Mais c’est comme si quelqu’un s’était mis en tête de passer une musique sirupeuse en fond sonore. Franchement reprenez les cinq premiers épisodes d’Avengers vs. X-Men et regardez où on en était à ce stade. Age of Ultron patine. Et comme ce cinquième épisode marque la fin du segment dessiné par Bryan Hitch, on attend de voir si la suite sera à la hauteur. Le « trip » de Wolverine pourrait avoir du potentiel dans les semaines qui viennent. Mais que de temps perdu (sans jeu de mots) pour y arriver !

[Xavier Fournier]