Burned[FRENCH] Après six semaines d’absence, le héros de Starling City est de retour. Enfin, pas totalement car Oliver a du mal à enfiler à nouveau sa cagoule après sa défaite face à l’Archer Noir. Les incendies volontaires qui ravagent la ville vont-ils le convaincre ?

Trois pompiers de Starling City ont trouvé la mort face au feu. L’un d’eux est le frère de Joanna, la collègue de Laurel. Cette dernière est convaincue que ces morts ne sont pas accidentelles et qu’un tueur en série sévit en ville. À l’insu de son père, l’inspecteur Lance, elle contacte le justicier à la capuche pour l’aider à résoudre ce mystère. Malheureusement, Oliver n’a plus l’envie de redresser les torts de la ville. Il a perdu confiance en lui suite à sa défaite à l’Archer Noir. Il met ça sur le compte de la douleur physique, mais le jeune homme cache ses vraies raisons à Diggle. Le serial-killer pyromane fera combien de victimes avant que le héros ne réagisse ?

TOUT FEU TOUT FLAMME

ARROW_E10_IM1

Le vilain de l’épisode est présenté comme une version « Arrow » de Firefly, l’un des nombreux ennemis de Batman. Dans les comics, le criminel, ancien spécialiste des effets spéciaux, Garfield Lynns utilise diverses techniques et des ailes volantes qui lui donne l’air d’une luciole (firefly en VO). Ici, Garfield est un ancien pompier, laissé pour mort dans un incendie ravageur. Défiguré, il décide de se venger de ses anciens collègues. Son lien avec le Firefly des comics ? Un simple tatouage de luciole sur le poignet et le nom du personnage. En définitive, ce personnage n’est qu’un prétexte pour motiver à nouveau Oliver. Malgré tout, ça reste amusant de voir que les auteurs continuent de piocher allègrement dans la collection de personnages du « bat-universe ».

BLESSURE SECRÈTE

ARROW_E10_IM3

Même après six semaines, Oliver ne s’est pas à 100% remis de son combat face à l’Archer Noir (en réalité Maclom Merlyn). Pour éviter de reprendre son arc et ses flèches, il convainc Diggle que sa famille a besoin de lui suite à la mystérieuse disparition de Walter, son beau-père. Sa mère est dévastée, surtout car elle sait que le sort de son mari est entre ses mains, tandis que Thea cherche à réconforter sa mère par tous les moyens. Mais Laurel va réussir à remettre en selle Ollie petit à petit, jusqu’à ce qu’il reprenne confiance en lui. De son côté, le détective Lance cherche encore à coincer le justicier, malgré tout l’aide qu’il lui a apporté. Ira-t-il jusqu’à utiliser sa propre fille ?

PENDANT CE TEMPS-LÀ, SUR L’ÎLE…

ARROW_E10_IM2

Les flashbacks sur l’île se font de plus en plus courts. C’est dommage car on aimerait que l’intrigue secondaire avance plus vite. Il faut tout l’épisode pour qu’Olivier (encore novice dans l’art du combat) affronte un soldat de Deathstroke pour lui piquer son équipement. Parfois, le flashback dure moins d’une minute… À quoi bon ? L’autre fil rouge qui avance à la vitesse d’in escargot, c’est la construction de la boîte de nuit d’Oliver. Tommy a repris le contrôle du développement du projet. Dans cet épisode, il organise un gala de charité pour les pompiers décédés, mais le club est encore en chantier… Sera-t-il fini pour la fin de la saison ?

Un reprise plutôt efficace, même si certains aspects scénaristiques trainent un peu. En espérant juste que les prochains antagonistes du héros auront un peu plus de relief dans les semaines à venir…

Pierre Bisson

ARROW disponible sur l’iTunes Store US, Amazon Unbox et en ligne sur le site de la CW.