Cette semaine, Dick Grayson évince ses camarades des Titans pour une aventure en solo. Le passé du héros se dévoile un peu plus et son avenir en tant que Robin est remis en question.

 Robin 2.0

Dans le dernier épisode, on découvrait qu’un nouveau Robin en la personne de Jason Todd venait sauver la vie de l’autre Robin, Dick Grayson. Ce dernier ne semblait pas savoir qu’il avait été remplacé. Batman n’est pas là pour reprendre l’uniforme rouge et vert des mains de Dick mais pour l’informer qu’un serial killer en a après les membres du cirque Haly. Ni une ni deux, les deux jeunes acolytes partent en chasse… pendant que les Titans se cachent encore d’une menace inconnue.

« How many Robins are there? »

Jason Todd fait déjà son entrée au sein des Teen Titans. Pour ceux qu’il l’ignoreraient, Jason est le second Robin. Dans les comics, après plusieurs désaccords, Batman et Dick décident d’arrêter leur partenariat. Si au départ Dick conserve son costume de Robin pour agir avec les Titans, il comprend qu’il doit passer à autre chose et se crée une nouvelle identité masquée. Peu après, Jason fait son apparition à la grande surprise du premier Robin. Ce qu’il se passe dans la série TV est assez fidèle à la trame des comics. À la différence que Dick n’a pas encore réussi à laisser de côté son uniforme et ce qu’il représente. Comme le souligne Jason, il « ne veut plus être Robin mais se balade avec son costume à travers tout le pays ». La transition vers l’identité de Nightwing semble amorcée. Mais verrons-nous ce Dick Grayson 2.0 d’ici la fin de la saison ?

« I kick ass with Batman and I fu**ing love it! »

Retour sur Jason, la petite addition qui vient secouer la série. Curran Walters, son interprète, se fond parfaitement dans le rôle de bad boy. En effet, là où Brendan Thwaites a un look de beau gosse torturé (avec des faux airs de Ryan Reynolds par moment), Walters a ce côté « jeuns », légèrement gothique. Mais c’est surtout la personnalité borderline qui a été mise en avant par les scénaristes. Il n’hésite pas à mentir sur son âge (avec une carte d’identité en hommage à John Carpenter), à boire dès qu’il en a l’occasion, et a déchaîné toute sa violence à chaque occasion. Gamin des rues, il est ravi de vivre la vie de super-héros et de vivre au Manoir Wayne. Contrairement à Dick qui lui a dû quitter contre son gré la vie du cirque. C’est d’ailleurs intéressant de constater décidé d’adopter Dick sans pour autant lui laisser le choix. Ok, même les membres du cirque trouvent plus judicieux que de trimbaler le gamin de ville en ville, mais quand même, on aimerait savoir comment l’adoption se fait aussi facilement pour Bruce.

Freak of the week

Titans n’avait pas versé dans le cliché du « freak of the week » (l’ennemi de la semaine). Le groupe de jeune héros étaient jusque là en fuite et tenter d’échapper au Dr Adamson et la mystérieuse Organisation. Cette fois-ci, les producteurs utilisent une création originale en lien avec le passé de Dick. Un vilain qui n’est pas grandiose mais qui est visuellement intriguant avec son apparence de « fantôme de l’opéra ». Les origines de cet ennemi de Robin sont en liens direct avec les actions passées de Dick. Elles divergent beaucoup de ce qui a pu se passer dans les comics, encore que post-crisis de Batman Year 3 soit proche de ce qui se passe dans la séquence de flashbacks. Ces moments passés sont l’un de points forts de l’épisode. Probablement car les fans de l’Homme chauve-souris frétilleront à la vision d’une partie de la Batcave et de la Batmobile (qui selon l’angle de caméra ressemble à la version animée des années 1990 ou à la version TV des années 1960). Preuve qu’une série seule sur la transition de Dick en Nightwing aurait tout autant fonctionné. Car si les autres membres des Titans ne font qu’une apparition éclair, ils ne nous manquent pas beaucoup dans ce sixième épisode.

[Pierre Bisson]