Paris Manga & SciFi Show Fev. 2013[FRENCH] Ce week-end se déroulait l’édition d’hiver du Paris Manga & SciFi Show. Une manifestation qui accueillait une nouvelle fois du beau monde en matière de comics (avec Bob Layton, mister Iron Man lui-même, au programme) et qui voyait la disposition des lieux repensées pour mieux intégrer les différents publics…

[nggallery id=420]

Depuis quelques années maintenant, Paris Manga et son extension SciFi Show nous ont habitués à une sélection hétéroclites en ce qui concerne les invités liés aux comics. L’édition qui se tenait ce week-end n’aura pas échappé à la règle. Jugez-en : On passait ainsi d’Aleksi Briclot (Spawn) à Bob Layton (scénariste/dessinateur/encreur mythique, en particulier sur Iron Man et Hercules Prince of Power) en passant par Matteo Scalera, Gary Erskine et quelques autres du même calibre. Il n’y avait d’ailleurs pas que des dessinateurs puisqu’on trouvait étalement Thierry Mornet qui dédicaçait son livre « Comics – Les indispensables de la bd américaine ». Et on pouvait même croiser quelques non-invités venus à la fois par curiosité et fidélité, comme l’encreur Julien Hugonnard-Bert, un habitué des lieux, qui était venu faire coucou aux amis. Cette fois, on notait une organisation différente, avec l’espace SciFi Show qui ne formait plus un bras de couloir à part mais bien intégré au centre de Paris Manga, tout en étant balisé de manière reconnaissable. Ce qui fait que les représentants des comics pouvaient ainsi plus facilement séduire des curieux qui n’étaient pas tous venus pour ça.

Passé ce premier stand supervisé par la WIP, on trouvait quelques mètres plus loin l’emplacement d’Aaltair Editions, qui accueillait également du beau monde ces deux jours : le collectif anglais Aces Weekly, composé des dessinateurs Yishan Li, Rory Walker, Kev Hopgood sans oublier David Lloyd (V For Vendetta, est-il besoin de le préciser ?). Plus loin encore on trouvait le ComicVerse puis le stand assez flashy d’Indeez (aussi jaune qu’une armée de Sinestro, impossible de le louper !) tandis que l’ombre de French Eyes planait aussi sur la manifestation. Le volet ciné/tv n’était pas inintéressant non plus puisqu’en dehors des presques classiques second rôles de Stargate on pouvait croiser Melissa McBride (Carol dans Walking Dead), mais aussi quelques curiosités comme la voiture de K2000 ou un Jabba The Hut grandeur nature. Même s’il reste sans doute encore quelques réglages à trouver, cette répartition des stands est intéressante et montre que la partie « non-manga » du show est en pleine croissance…

[Xavier Fournier]