Le week-end dernier la Paris Comic Con (la déclinaison française de la New York Comic Con) se tenait à la Villette. Pendant trois jours, les fans de France et de Navarre ont pu rencontrer de nombreux artistes de BD mais aussi stars du petit écran.

Pour cette édition 2018, l’espace de la Grande Halle de la Villette était encore une fois divisée en trois étages distincts. Au sous-sol avaient lieu les diverses masterclass et conférences plus intimes, ainsi que les rencontres cosplays. Au rez-de-chaussée, on retrouvait les stands des éditeurs tels quel Panini Comics, Delcourt, Glénat, Urban, Bliss et Hachette Heroes. Le « convention floor » regorgeait aussi de stands de revendeurs (costumes, boutique de comics, nourriture) et un énorme stand Canal + dédié aux animations avec le public. Enfin, au niveau suivant se trouvait l’Artist Alley. Plusieurs grands noms de la bande-dessinée avaient fait le déplacement. Côté « américains » au sens large (c’est à dire y compris les artistes d’autres nationalités mais travaillant surtout pour le marché U.S.), il y avait du « lourd » comme Neal Adams, Dan Jurgens, Mahmud Asrar, Gail Simone, Andy Kubert, Lee Garbett, Brian Stelfreeze, Charles Soule… et même Frank Miller. Il en profitait même pour parler de futurs projets avec Andy Kubert, pour une histoire réunissant Batman, Wonder Woman et Superman dans les années 40.

Paris Comic Con 2018 - Les Photos

Malheureusement, le scénariste et dessinateur de Dark Knight Returns n’a pu rester que le vendredi à Paris car il était également invité le même week-end au MCM London Comic Con le samedi et dimanche. En échange, MCM, en collaboration avec Album Comics, avait invité Terry Dodson et Olivier Coipel pour le week-end à Paris. Côté artiste français, on retrouvait des « régionaux de l’étape » comme Guile ou encore Julien Hugonnard-Bert. Tous les artistes ont été présents sur les différentes scènes pour de nombreuses conférences sur leurs travaux. Les fans pouvaient également les rencontrer en tête à tête dans l’Artist Alley. Certains visiteurs ont néanmoins été passablement surpris par le choix de la légende Neal Adams d’offrir seulement la première signature avant de faire payer les autres le prix fort. Clairement les habitudes ne sont pas les mêmes des deux côtés de l’Atlantique mais sous un autre angle l’artiste reste conscient de sa valeur et seul maître de la gratuité (ou pas) de ce qu’il propose. En fait, les critères changaient passablement d’un artiste à l’autre : Dan Jurgens (l’homme qui a quand même « tué » Superman en 1992) signait tout sourire plus de cinquante comics à la fois pour un même lecteur !

Les stars de la télévision et du cinéma ont aussi fait le show durant ces trois jours. Ainsi, Shannen Doherty (Charmed, Bervely Hills), Jenna Coleman (Doctor Who) ou encore Dean Cain (le Superman de Lois & Clark) ont accueillis les fans en nombres pour des séances photos, de dédicaces et de conférences. Entre autres choses, nous avons ainsi assisté à la rencontre avec Dean Cain. En cette matinée du dimanche, avec l’hiver qui justement commençait à se faire sentir, la grande salle était un peu fraîche. Mais l’ambiance était chaleureuse et l’acteur a répondu aux questions les plus folles des fans. Avec le lancement de DC Universe, il a même évoqué des discutions pour un potentiel revival de six à dix épisodes de Lois & Clark… Autre super-héros à faire le show dans la grande salle, Spider-Man… alias Miles Morales. Les trois réalisateurs du film animé « Spider-Man: New Dimension » sont venus, dévoilant pas moins de quarante minutes du film ! Une présentation qui a enchanté les spectateurs et donnait l’eau à la bouche. De son côté, l’équipe de Nicky Larson version française a entrepris de convaincre leur public de venir en salles en février prochain. Accompagné de l’auteur du manga Tsukasa Hōjō, Philippe Lacheau a expliqué la démarche de son film et son amour pour le personnage.

Dernière grande section de ce salon, le Cosplay. Toujours plus présent, on croisait le long des allés des hommes, des femmes et aussi des enfants (nombreux en cette période de vacances) déguisés dans des personnages de comics, de SF ou de princesses Disney. Il en faut pour tous les goûts !

[Pierre Bisson]