Loki : la conférence de presse

9 juin 2021 0 Par Pierre Bisson

Marvel Studios nous a conviés à une conférence de presse (virtuelle) pour la sortie de la nouvelle série Disney + Loki. Et à en croire les différents intervenant ce soir-là, Loki est bien plus complexe que l’on ne le pense…

Après une diffusion des deux premiers épisodes de la série TV Loki (dont la review est à retrouver ici), l’équipe créative et une partie du casting du show se sont prêtés au jeu des questions/réponses. Tom Hiddleston est l’un des vétérans du MCU. Depuis dix ans, il incarne le dieu de la malice. Aurait-il un jour imaginé que le demi-frère de Thor aurait un jour sa propre série ? « Ce fut un mélange de plaisir et de surprise. J’étais tellement excité par l’idée. Et j’ai que du mal à comprendre comment. Cette scène dans Avengers Infinity War semblait celer le destin de Loki. Ensuite, j’ai tourné la scène dans Endgame où Loki s’échappe avec le Tesseract. Mais où va-t-il ? Et « quand » va-t-il ? Kevin Feige, Louis D’Esposito et Victoria Alonzo m’ont tous assuré que ce serait le point de départ de la série. Il y avait tant de possibilités. »

Même le grand manitou de l’univers cinématique Marvel, Kevin Feige, ne connaissait pas le destin de Loki à l’avance : « De mémoire, quand nous tournions Infinity War, nous n’étions pas sûr de l’avenir de Loki. Mais par contre, durant Endgame, c’était plus évident. Nous ne connaissions pas encore tous les détails. Le public pensait que nous avions oublié de conclure ce point narratif du film. Ils pensaient que nous allions découvrir ce qui arrivait à Loki dans Endgame. Mais nous savions que nous allions produire des séries TV pour Disney + et que Loki en ferait parti. » Il fallut ensuite trouver un scénariste principal et un réalisateur pour monter le projet. Et les propositions ne se sont pas faites attendre. Michael Waldron (scénariste du prochain Doctor Strange et qui a développé la série Heels avec Stephen Amell, ex-Arrow) a toujours été fan : « Loki était déjà mon personnage préféré du MCU avant de bosser sur la série. Quand j’ai découvert qu’une série temporelle sur Loki était en cours, j’ai éliminé mes concurrents pour avoir le job ! (Rires) » Kate Herron (à son CV Sex Education notamment) a décroché la réalisation après bien des efforts : « Personnellement, j’ai harcelé Marvel Studios en les appelant tous les jours ! (Rires) » Ces deux talents créatifs avaient une idée précise de l’ambiance de la série, ils citent notamment les films noirs de David Fincher comme Seven ou Zodiac. Kevin Feige nous précise : «L’inspiration principale, c’est Kate. Nous devions faire une série Loki avec Tom Hiddleston et des éléments de voyages temporels. On était fans du TVA mais on ne savait pas comment l’intégrer. Mais c’est Kate et toutes ses références qui ont permis de donner le ton de la série. C’est un genre que nous n’avions pas anticipé. »

Nous découvrons un Loki « nouveau ». Il vient de la période de 2012. Il est encore amer après sa défaite contre les Avengers. Mais attendez-vous à le voir évoluer. « Loki n’a plus aucune référence. Thor n’est pas là. Asgard semble bien loin. Les Avengers ne sont pas là non plus. Il n’a même plus de pouvoir magique. Quand on retire les caractéristiques que l’ont lui connaît depuis six films, que lui reste-t-il ? Qui est-il ? Ces question deviennent fascinantes au fil des épisodes. D’ailleurs, est-il capable de changer ? Cette expérience avec le TVA va-t-elle le faire comprendre qui il est réellement ? » déclare son interprète. Hiddleston est entouré d’un casting tout neuf. Enfin, les deux rôles féminins principaux sont des vieilles connaissances de l’acteur. « On a suivi des cours de théâtre ensemble. On se connaît depuis des années. C’était réconfortant. Surtout qu’on tournait pendant une période difficile avec la pandémie. On était content d’être entourés de vieux amis. » se remémore Gugu Mbatha-Raw, qui incarne le juge Rayonna Renslayer. Elle a eu l’opportunité d’apporter sa touche au personnage des comics, car on assiste à ses origines. Ce fut pareil pour Wunmi Mosaku qui joue un rôle inédit : Hunter B-15, une des forces du TVA : «  Je n’avais pas de grosse pression car le personnage est inédit. Mais on n’a quand même une pression en rejoignant le MCU ! » (Rires)

L’autre « petit nouveau », c’est Owen Wilson. Interprétant Mobius, l’un des agents du TVA. Il explique son arrivée au sein de cette grande maison : « C’est excitant de faire parti du MCU. Quand les premières bandes-annonces ont été révélées, j’ai pris la mesure de ce que cela représentait pour les gens. Le secret autour de ces projets est tellement fou ! Marvel veut surprendre ses fans, si passionnés. Et ils y arrivent ! On marche tout le temps sur des oeufs quand on nous interroge sur le show. On ne sait jamais quand telle ou telle révélation aura lieu… » Heureusement, il a pu compter sur comparse Hiddleston pour le mettre à jour. Le duo Owen Wilson/Tom Hiddleston semble si naturel. « Tom a pris le temps de m’expliquer l’histoire du MCU avec une conférence sur Loki ». J’ai beaucoup appris. Et durant les échanges face caméra, on avait l’impression de discuter naturellement. Tout faisait sens. » déclare Wilson. Entrer dans la peau d’un prof fut un défi pour Tom : « Ce n’était pas évident de condenser mon expérience (et la vie de Loki) sur les six films pour Owen. Surtout que Mobius est un expert sur Loki. Il en sait plus que Loki lui-même. Leurs premières conversations sont assez intenses. On avait l’impression d’être en représentation théâtrale. Je parie que ça a donné des envies de théâtre à Owen ! » (Rires) La « conférence sur Loki » est devenue importante pour la production. « Tous les départements voulaient savoir d’où venaient les décisions prises sur tels ou tels éléments du personnage, qu’ils viennent de Kenneth Branagh aux frères Russo en passant par Taika Waititi et Maya Rubeo sur Ragnarok. J’espère que la conférence n’était pas si longue que ça ! Je me souviens d’un détail : les gens voulaient connaître l’origines des cornes du casque de Loki. Pourquoi et quand il les portaient ? Est-ce un élément de cérémonie ? Ou est-ce une extension d’une émotion particulière, comme quand il est plus méchant ? Tout va sera clair, en temps voulu ! » affirme l’acteur.

Loki s’amuse avec les déplacements temporels, pour tenter de les expliquer, et surtout corriger le flux temporel. Le choix des époques ne fut pas si facile : « Il y a presque dix ans, on avait pensé faire un court-métrage qui montrait Loki à travers les époques. Il aurait tenu le club 54 dans les années 70… Heureusement grâce à Michael et Kate, la série TV est devenue bien plus intéressante. Les époques visitées ne sont que secondaires. » explique Kevin Feige. Mélanger humour et action a toujours la marque de fabrique de Marvel Studios. Ce qui n’était pas gagné pour Thor et ses camarades. L’univers de Thor est souvent perçu comme pompeux et grandiloquesque dans les comics. Le MCU en a fait des personnages comiques. « Il y a toujours eu une touche d’humour dans les comics mettant en scène Thor, au fil des décennies. Si Thor et Loki sont si drôles dans les films, c’est avant-tout grâce aux talents de messieurs Hemsworth et Hiddleston. » déclare Kevin Feige. « Je sortais de Rick & Morty», ajoute Michael Waldron. « Au départ, j’étais à fond sur les blagues. J’ai dû me calmer. Loki peut rendre les échanges les plus banals drôles, caustiques avec sa malice. On savait que Tom était parfait pour ça. »

Les fans de Loki sont aujourd’hui nombreux. Qui l’aurait cru ? Certes, dans le matériel d’origine, Loki est l’un des êtres les plus puissants de l’univers. Il a, sans le vouloir, participer à la création des Avengers. Mais il est souvent relégué au rang de simple ennemi de Thor. « Loki représente quelque chose pour les spectateurs. C’est évident, sinon je ne serais pas en train de parler de lui aujourd’hui. Pour de multiples raisons. C’est un énorme honneur. Au fil des années, tout le monde le perçoit différemment. Certains aiment son humour, sa spontanéité et son don pour la malice ; d’autres aimeront son aspect antagoniste et d’autres ne le supportent pas ! (Rires) Sous toutes ces couches, il y a une vulnérabilité, quelque chose de très humain. Je dois ça à tous les auteurs qui ont travaillé sur le personnage. Que ce soit dans les films et dans les comics, en commençant bien sûr par Stan Lee et Jack Kirby et plus récemment J. Michael Straczynski et Daniel Kibblesmith. Et à Don Payne, qui a écrit le premier film Thor. Enfin à Michael et son équipe pour avoir créer cet univers.» conclut Hiddleston.

Loki – Un épisode chaque mercredi sur Disney +

Photo courtesy of ©Marvel Studios. ©Marvel Studios 2021. All Rights Reserved.