[FRENCH] Poursuite de la série des chroniques improbables sur l’univers de ce bon vieux « Big Red Cheese » avec cette fois-ci un personnage très en phase avec son époque, le très explosif Mr. Atom. Nous sommes en novembre 1947 et la guerre est encore présente dans tous les esprits. Et notamment, l’un des événements les plus marquant que constitue le bombardement le 6 août 1945 de la ville japonaise d’Hiroshima avec la première bombe atomique.

Jusqu’à cette date la tendance majoritaire de la population des Etats-Unis était de voir la science comme un vecteur de progrès pour l’humanité. Cette tendance était d’ailleurs illustrée dans les comics strips comme Buck Rogers et Brick Bradford. Après les deux bombardements atomiques de 1945, les américains prirent conscience du potentiel destructeur quasi sans limite de cette même science. L’atome devient une menace potentielle pour tous. Il était donc logique qu’un personnage symbolisant cette puissance de destruction pour l’humanité fasse son apparition dans un comics.

C’est donc dans Captain Marvel Adventures #78 qu’apparaît pour la première fois Mr. Atom. Le Dr. Charles Langley mène à son terme une expérience qui va changer le destin de l’humanité. Il va grâce à un rayonnement atomique donné la vie à un robot qu’il a créé. Mais une explosion se produit pendant l’expérience et le laboratoire du Dr. Langley est soufflé. Des décombres, surgit toutefois le robot venu à la vie et qui se nomme lui-même Mr. Atom. Le robot pleinement conscient se dirige vers la ville sans faire aucunement attention à ce qui l’entoure.

Mais Billy Batson se trouve tout prêt du laboratoire. Lorsqu’il apprend la nouvelle de l’explosion, il se transforme en Captain Marvel et apporte son aide aux sauveteurs. Il emmène le Dr. Langley à l’hôpital. Lorsque ce dernier reprend connaissance ses premières pensées sont pour son robot atomique. Il demande donc au Captain Marvel de retourner sur place pour sauver ce qu’il en reste. Mais bien entendu, il ne trouve aucune trace du robot.

Celui-ci ayant réalisé que sa puissance était infiniment plus grande que les hommes qu’il a rencontrés à décider de devenir le maître du monde. Il s’est donc rendu à la tribune de l’ONU et tente de se proclamer maître du monde. Mais les représentants des nations se moquent de lui jusqu’à ce qu’il désintègre l’un d’entre eux.

Entre temps, la nouvelle est tombée sur les télescripteurs et Billy Batson se transforme immédiatement en Captain Marvel pour se rendre sur place. Une fois arrivé, il comprend que son adversaire est le robot du Dr. Langley. Les deux adversaires s’affrontent brièvement et Mr. Atom réussit à s’enfuir.

Par la voix de Billy, Captain Marvel lance un défi à Mr. Atom. Ce dernier le relève et après un combat de titan, il est enfermé dans une prison de plomb enterrée que Captain Marvel avait fait préparer à l’avance. Cette prison à comme seul ameublement un micro qui permet à Mr. Atom de raconter son histoire. Car dès le début de l’épisode, le procédé narratif utilisé est que Mr. Atom qui raconte sa propre histoire.

Mais la carrière de Mr. Atom ne s’arrêtera pas là. Dans Captain Marvel Adventures #81, une comète se déplace en direction de la Terre. De cette traînée de gaz surgit un vaisseau spatial avec à son bord des Comet Men projettent de conquérir la Terre. Pour ce faire, ils veulent comme d’habitude, diviser les terriens pour mieux avoir une moindre résistance lors de l’invasion finale. Ils envisagent donc de délivrer Mr. Atom et de s’allier à lui avant de l’éliminer quant ils n’en auront plus besoin.

Les Comet Men atterrissent donc en plein désert à coté du lieu où est emprisonné Mr. Atom. Ils lui expliquent qu’ils ont été témoins de l’injustice qu’il a subit et sont venus l’aider à installer son règne. Mais leur atterrissage n’est pas passé inaperçu et Billy relate cette nouvelle sur la station Whiz. Il décide ensuite de se rendre su place sous la forme de Captain Marvel.

Il arrive juste pour assister à la libération de son ennemi atomique. Leur combat reprend là où il s’était arrêté la dernière fois. Mais cette fois-ci Mr. Atom a des alliés. Les Comet Men attaquent Captain Marvel qui les balaye facilement. Mais cela à suffit pour le distraire et Mr. Atom lui place un coup par derrière qui le laisse sonné. Profitant de ce répit, Mr. Atom et les Comet Men s’enfuient à bord du vaisseau de ces derniers.

A l’intérieur, les alliés de circonstances préparent leur plan de conquête. Afin d’obtenir la réédition du genre humain ils décident de raser une ville pour l’exemple (le parallèle avec Hiroshima est assez clair). Mr. Atom lance donc un avertissement aux habitants de Fawcett-City. Dans une heure, il détruira la ville. Et une heure après, Captain Marvel assiste à une première explosion. Sur place, il découvre une nouvelle fois Mr. Atom et tente de l’arrêter.

Les Comet Men essayent cette fois-ci de le désintégrer avec leurs armes mais sans succès. Comme Captain Marvel semble prendre le dessus, Mr. Atom et les Comet Men se replient une nouvelle fois dans le vaisseau spatial. Mais à peine ont-ils décollé qu’ils assistent à l’embrassement du monde comète des Comet Men. Les survivants se lamentent et réalise l’inanité de leur projet de conquête. Apprenant qu’il a été dupé, Mr. Atom se retourne contre ses alliés de façade. Pendant le combat, le vaisseau explose sous les yeux du Captain Marvel.

Cela n’empêchera pas Mr. Atom de revenir une troisième fois dans Captain Marvel Adventures #90. Mais cette fois, il réapparaît en l’an 2053. L’explosion du vaisseau des Comet Men l’a visiblement projeté dans le futur ou tout le monde a oublié la menace qu’il représente. Et pour cause, le monde de 2053 ne fonctionne que grâce à une unique centrale atomique. L’énergie atomique n’est donc plus vue comme une menace mais comme un bienfait de tous les jours. Apprenant cela, Mr. Atom prend le contrôle de la centrale et ordonne au genre humain de la reconnaître comme maître du monde.

Pendant ce temps, en 1948, Billy dort tranquillement. Utilisant une technique assez habituelle, Shazam s’adresse à lui en rêve et lui révèle que le monde de 2053 est en grand danger. Billy se transforme en Captain Marvel et se dernier vole vers le Rock of Eternity pour se projeter dans le futur. Sur place, il essaye de contrer Mr. Atom mais ce dernier menace de faire sauter la centrale atomique s’il s’approche de lui. Captain Marvel est obligé de battre en retraite. Il se concerte avec les dirigeants de la Terre et décide de se déguiser pour se joindre aux négociateurs qui doivent rencontrer Mr. Atom à la centrale.

Une fois sur place, les deux titans se battent de nouveau. Durant le combat, Mr. Atom est projeté contre des générateurs et est désintégré. La puissance de l’atome qui l’a créé est aussi celle qui est responsable de sa mort. La morale des apparitions de Mr. Atom est que l’énergie atomique n’est pas mauvaise en tant que telle. C’est l’utilisation qu’en fait l’Homme qui peut en être dangereuse. Cela traduit assez bien l’état d’esprit des citoyens de l’époque. Cette tendance ce détériorera pendant la guerre froide avec la menace d’un conflit nucléaire global.

Ainsi se finit le run de Mr. Atom pendant le golden age de Fawcett. Le personnage reviendra bien sur lors du revival de l’univers de Captain Marvel chez DC Comics dans les années soixante-dix. En France, les deux premiers épisodes du golden age ont été publiés dans la collection Capitaine Marvel de la Sage. Une parution qui valait bien une chronique improbable. Et une fois n’est pas coutume je voudrais profiter de cette chronique pour attirer l’attention des lecteurs sur l’excellentissime prozine Alter-Ego de Roy Thomas (dans lequel il m’est arrivé de modestement contribuer par des scans). Concernant le sujet de cette chronique je recommande l’article « The Half-Life And Time Of Mr. Atom publié dans le #89.

[Jean-Michel Ferragatti]