Cette semaine, nous allons étudier un personnage dont l’inspiration provient sans doute d’une source commune avec un autre personnage que nous avons évoqué il y a quelques semaines. The Heap [Jim Roberts] a qui nous avons consacré French Collection #159 apparait dans Psycho #2 en mars 1971 au sein de la ligne de magazine N&B de Skywald Publications. Man-Thing apparaît pour sa part deux mois après au sein de la ligne de magazine N&B de Marvel Comics dans Savage Tales #1 (1971 Series) dont la vedette est Conan the Barbarian. Il est créé à partir d’une idée originale de Stan Lee sur laquelle Roy Thomas va produire une trame qui sera scénarisé au final par Gerry Conway.

Le Dr. Theodore « Ted » Sallis est un jeune biochimiste qui travaille au sein du projet Gladiator Team dirigé par le Dr. Wilma Calvin. Le projet est commandité par le gouvernement américain afin de récréer le Super-Soldier Serum qui est à l’origine de la naissance de Captain America (cf. French Collection #255). Conscient de l’importance du projet, The Gladiator Team travaille à partir d’un laboratoire secret situé dans le marais des Everglades. En plus des Dr. Calvin & Sallis, l’équipe est constitué du Dr. Barbara Morse et du Dr. Paul Allen son fiancée et d’Hamilton leur l’officier de sécurité. Sallis décide malheureusement un jour d’emmener son amie Ellen Brandt sans savoir que cette dernière travaille pour l’A.I.M. (cf. French Collection #285). Un jour, il trouve le corps d’Hamilton ainsi qu’Ellen et des hommes de mains de l’A.I.M.. Sallis parvient à s’enfuir en voiture en emportant le seul échantillon expérimental du Super-Soldier Serum produit.

French Collection #319

Dans la course poursuite, il s’injecte la dose avant de sortir de route et de s’enfoncer dans le marais. Sous l’action de la vase qui s’infiltre dans la blessure, le sérum va se corrompre et changer le Dr. Theodore « Ted » Sallis en une créature humanoïde constitué de vase et sans aucun esprit (le rapprochant bien plus du Heap originel de l’éditeur Hillman que celui de Skywald). Néanmoins, quelques souvenir de Ted Sallis refont surface et le pousse à rejoindre le Dr. Calvin. Sur place, l’un des agents de l’A.I.M. infiltré à monter toute la communauté du marais contre l’installation de recherche. L’un des habitants des marais a rencontré Man-Thing [Ted Sallis] et lui avait saisi le bras avec lequel il le menaçait d’un pistolet. Bien qu’invulnérable, et en réalité indestructible, Man-Thing [Ted Sallis] réagit instinctivement. Malheureusement, son contact provoque l’inflammation de la chair humaine avec laquelle il est en contact sous l’effet de la peur.

Sous la harangue de cet agent, les autres habitants capturent le Dr. Barbara Morse qui était parti à la recherche de Ted Sallis. Arrivé au laboratoire, ils menacent les chercheurs jusqu’à ce que Man-Thing [Ted Sallis] apparaisse et les réduisent au silence. L’agent de l’A.I.M. arrivera néanmoins à abattre le Dr. Calvin. Persuadé que Man-Thing est le Dr. Sallis, Barbara Morse et Paul Allen vont chercher le célèbre seigneur de la jungle Ka-Zar pour les aider à le capturer. Sur place tout le groupe sera confronté à des agents de l’A.I.M. dont le chef n’est autre que Paul Allen tandis que nous découvrons que Barbara Morse est une agente infiltrée du S.H.I.E.L.D.. A la fin de l’épisode, Man-Thing [Ted Sallis] repartira errer dans ses marais. Cette intrigue un peu tarabiscoté s’explique par des impératifs de production de la série. Le premier épisode de Man-Thing [Ted Sallis] est donc publié dans Savage Tales #1 (1971 Series). Le deuxième est déjà produit par Len Wein & Neal Adams mais le magazine est annulé !

French Collection #319

Afin de ne pas perdre leur investissement, les Editors de Marvel vont insérer les 7 pages de l’épisode au sein de l’épisode de Ka-Zar publié dans Astonishing Tales #12 (1970 Series) ou le style de John Buscema tranchera fortement avec celui que Neal Adams avait adopté pour une publication dans un magazine adulte. Quoi qu’il en soit, Man-Thing [Ted Sallis] réapparaît en vedette et en couverture de Fear #10 (1970 Series) scénarisé une nouvelle fois par Gerry Conway. Mais dès l’épisode suivant, la tournée de l’homme-chose est prise en mains par Steve Gerber qui ne le quittera plus jusqu’à la fin de cette première aventure éditoriale et va faire prendre une toute autre orientation à la série.

Livré à lui-même, Man-Thing [Ted Sallis] écume les Everglades et rencontre la jeune Jennifer Kale et son jeune frère Andy. La jeune fille se passionne pour la sorcellerie qui semble être une affaire de famille puisqu’elle a subtilisé à son grand-père un grimoire magique avec lequel elle va tenter une incantation qui aura comme conséquence de lâcher un démon sur les marais. Heureusement pour eux, Man-Thing [Ted Sallis] les sauvera tandis qu’Andy reverra le démon dans sa dimension en brûlant le grimoire. Les aventures de Man-Thing [Ted Sallis] vont donc se partager entre des rencontres fortuites dans les marais qui souvent se termineront assez mal pour des humains le plus souvent torturés et les rencontres matinée de sorcellerie avec Jennifer Kale et sa famille. Son grand-père est en effet le chef d’une secte de cultistes dépositaires du Tome of Zhered-Na qui annonçait la venue de Man-Thing [Ted Sallis].

French Collection #319

L’une de ses aventures les amènera dans une dimension surnaturelle similaire à l’enfer ou Man-Thing reprendra l’apparence de Ted Sallis qu’il abandonnera pour sauver Jennifer avec qui il va dorénavant partager un lien psychique. Puis, la créature et la jeune fille vont être projetées dans le monde d’Heroïc-Fantasy de Sandt par les Mists of Maalock afin de retrouver le Tome of Zhered-Na qui assure la sécurité de la Terre. Pour se faire, ils seront guidés par Dakimh l’enchanteur. Malheureusement, cela passe par la mort des deux amis du fait de leur lien psychique. Mais Man-Thing [Ted Sallis] étant invulnérable il triomphe de son adversaire Mongu et tous les deux sont renvoyés sur terre ou en l’absence du Tome of Zhered-Na le chaos se répand.

Afin de remédier à cela, Grandpa Kale effectue un rituel qui lui révèle l’histoire de Zhered-Na the Enchantress qui remonte à la submersion d’Atlantis. Les prédictions catastrophiques de Zhered-Na avaient provoqué la colère de The Emperor Kamuu et son épouse Zartra qui l’exilèrent pour éviter la panique. Elle bâtit sur le continent un temple près d’une colonie Atlante et écrivit The Tome of Zhered-Na qui prédisait l’histoire du monde jusqu’à l’arrivée de celui qui le protégera de l’invasion des démons : The Man-Thing. Mais lors des secousses qui annonçaient la submersion d’Atlantis, les membres de la colonie pensèrent que Zhered-Na attirait le malheur et la tuèrent, première phase de ses révélations. C’est à ce moment que ressurgit Dakimh, dernier disciple de Zhered-Na rendu immortel par l’enchanteresse. Il va changer Jennifer en prêtresse de Zhered-Na et la projeté avec Man-Thing [Ted Sallis] dans le passé pour ramener The Tome of Zhered-Na. Après avoir affronté Yopp the Imp & Sominus les gardiens du livre, Jennifer ramènera The Tome of Zhered-Na sur Terre et sauvera le monde au détriment de son lien avec Man-Thing [Ted Sallis].

French Collection #319

Très rapidement, la série verra apparaître un personnage important que nous évoquerons dans un prochain French Collection. En France, l’épisode fondateur de Savage Tales #1 (1971 Series) n’est paru que très récemment dans un album consacré à une version moderne de Man-Thing [Ted Sallis] chez Panini. L’épisode d’Astonishing Tales #12 a lui été publié dans le Petit Format N&B de l’éditeur nordiste Artima – Arédit Etranges Aventures 1ère série n° 53 mais assez tardivement par rapport à la réelle première apparition de Man-Thing [Ted Sallis] dans le Petit Format N&B Eclipso toujours chez Artima – Arédit qui publiera la quasi-totalité de cette première aventure éditoriale.

[Jean-Michel Ferragatti]