French Collection #232[FRENCH] Cette semaine, nous allons étudier un personnage passé assez mais qui jouera un rôle central dans plusieurs séries de l’univers Marvel. Le comte Luchino Nefaria est un aristocrate italien qui apparaît pour la première fois dans The Avengers (1963 Series) #13. The Avengers ont déjoué plusieurs plans de la pègre américaine et se sont attirés l’inimité de la Maggia, l’organisation qui chapeaute l’intégralité des activités criminelles du monde (et dans laquelle nous pouvons voir une métaphore assez transparente de la véritable maffia).

French Collection #232Le chef de cette organisation n’est que le Comte Luchino Nefaria qui est le roi du crime et l’homme le plus riche du monde. Furieux que son organisation soit mise en échec, il décide de supprimer The Avengers. Pour ce faire, il engage des ressources considérables afin de déplacer son château d’Italie sur les falaises du New-Jersey ! Il invite ensuite The Avengers à un gala de charité. Ce qu’ils ne savent pas c’est que le château du Count est piégé et qu’il va les placer un par un en animation suspendue. Il les remplace ensuite par des répliques qu’il envoi menacer les autorités américaines afin de les faire passer pour des traîtres. Par nécessité, Nefaria va également capturer la Teen Brigade de Rick Jones qui attendait dehors le retour de Captain America [Steve Rogers] qu’il enferme dans son cachot.

French Collection #232Une fois relâché, The Avengers se rendent compte qu’ils sont pourchassés par le gouvernement pour haute trahison alors qu’ils ne se rappellent de rien. Après avoir fait retraite dans leur base de repli, ils commencent à suspecter que leur passage au château cache quelque chose. C’est à ce moment qu’ils reçoivent un message de Rick qui a monté un émetteur miniature. Mais Nefaria a également capté l’appel et place la Teen Brigade dans une cellule couverte de capteur qui les placera en animation suspendu s’ils les touchent.

C’est d’ailleurs ce qui arrive aux membres de l’équipe venu à leur secours. Seul Captain America [Steve Rogers] réussit à s’introduire dans le château sans rien toucher. Il délivre la Teen Brigade et les charge de délivrer ses coéquipiers. Il se fait ensuite capturer par The Count qui pense avoir définitivement triomphé. Mais il est stoppé par le reste de l’équipe et avoue devant un officiel américain qu’il est à l’origine du complot visant à discréditer The Avengers.
Assez étrangement, il est « libéré » même s’il laisse entendre qu’il encourt la mort pour son échec.

Il réapparait néanmoins dans Tales of Suspense (1959 Series) #67 pour se venger d’Iron Man [Tony Stark]. Une nouvelle fois, il utilise une technique d’attaque indirecte en prenant l’identité du Dream Maker [Comte Luchino Nefaria]. Il a dépensé sa fortune pour se venger des Avengers depuis leur dernière rencontre et opère maintenant depuis un bunker nazi abandonné sur la côte norvégienne. Il décide d’attaquer en premier Iron Man [Tony Stark] avec une machine qui matérialise ses anciens adversaires pendant ses rêves.

Croyant véritablement être confronté à The Unicorn [Milos Masaryk] (à venir dans un très prochain French Collection), The Crimson Dynamo [Anton Vanko] (cf. French Collection #220), Jack Frost [Gregor Shapanka] (cf. French Collection #218), Gargantus, The Black Knight [Nathan Garrett] (à venir dans un prochain French Collection) & The Melter [Bruno Horgan] (cf. French Collection #226) The Golden Avenger se bat avec acharnement. Le résultat est la défaite de ses adversaires oniriques et un effet retour sur la machine qui explose laissant The Dream Maker [Comte Luchino Nefaria].

French Collection #232Mais Headshell n’en a pas fini avec le Comte Nefaria qui revient sous cette identité dès le numéro suivant. Il va essayer cette fois-ci de discréditer directement Tony Stark grâce au propre cousin de ce dernier. En effet, Morgan Stark est un dilettante qui a accumulé de lourdes dettes de jeu auprès des cercles de jeux liés à la Maggia. Afin de les faire annuler, il va essayer de faire passer son cousin pour fou en lui faisant croire que la terre est attaquée par des extraterrestres qui ne sont que des illusions. Mais de véritables envahisseurs provenant de la Lune (que nous ne reverrons jamais dans la continuité Marvel puisque notre astre est censé être désert) débarquent réellement pour éviter le lancement d’une deuxième fusée vers la lune.

Il est assez intéressant de savoir que les premiers tirs américains de fusée vers la Lune se firent à partir du 27 octobre 1961 soit avant la parution de Tales of Suspense (1959 Series) #68 (juillet 1965). Mais il est également possible que les « sélénites » de l’épisode fassent référence aux vols des Fantastic Four & The Red Ghost [Ivan Kragoff] qui les amenèrent sur la Lune (cf. French Collection #212). Quoi qu’il en soit, Iron Man [Tony Stark] met les envahisseurs en fuite et conserve suffisamment de preuve pour prouver que Tony Stark n’est pas fou mettant ainsi en échec le plan du Count Nefaria et laissant Morgan Stark dans une situation compliquée. Nefaria réapparait dans une autre série sur laquelle il laissera comme nous le verrons son empreinte.

French Collection #232Dans The X-Men (1963 Series) #22 & 23, Nefaria réunit une première version de ce qui deviendra The Lethal Legion en la personne de Plant Man [Samuel Smithers], The Scarecrow [Ebenezer Laughton], The Porcupine [Alexander Gentry], The Eel [Leopold Stryke] & The Unicorn [Milos Masaryk] pour capturer The X-Men a qui il propose une alliance. Devant leur refus, il emprisonne Washington sous un dôme impénétrable et envoie une nouvelles fois une réplique de ses prisonniers pour demander une rançon. Mais c’est bien sous la menace qu’il force les vrais X-Men a la récupérer et à se compromettre. Mais heureusement The Professor X va sauver la situation en bernant Nefaria et faisant remettre la rançon ainsi récupérée aux autorités.

French Collection #232Le Comte Nefaria rapparaitra une nouvelle fois indirectement dans la vie d’Iron Man [Tony Stark] et dont nous reparlerons ultérieurement. Sa prochaine apparition dans The X-Men (1963 Series) sera de nombreuses années plus tard mais marquera l’équipe pour toujours puisqu’il sera le premier adversaire de la nouvelle équipe du Professor X [en excluant leur constitution dans Giant-Size X-Men (1975 Series) #1] et sera la cause de la mort de Thunderbird [John Proudstar]. Laissé pour mort, Nefaria reviendra comme nous le verrons dans une lointaine chronique.

En France, les lecteurs découvrirent d’abord les affrontements entre The X-Men et Nefaria dans le magazine Strange 1ère série en 1971. De manière assez surprenante, l’équipe éditoriale de l’éditeur lyonnais Lug n’a pas modifié le dialogue ou Nefaria évoque sa défaite contre Iron Man [Tony Stark] alors qu’ils ne l’avaient jamais publié. Heureusement, l’éditeur nordiste Artima – Arédit remédiera à cette lacune en publiant les deux premières apparitions d’ailleurs dans le désordre puisque la traduction de Tales of Suspense (1959 Series) #67 sera publié dans Eclipso n° 25 en décembre 1972 et celle de The Avengers (1963 Series) #13 dans Vengeur 1ère série n° 9 en mai 1975.

Enfin, la mort de Thunderbird [John Proudstar] et de Nefaria sera un choc fondateur pour de nombreux lecteurs français puisqu’il s’agit également de l’introduction de la nouvelle équipe des X-Men dans Spécial Strange n° 6.

[Jean-Michel Ferragatti]