French Collection #227[FRENCH] Cette semaine, nous continuons notre exploration de la phase de duplication des scénarios futuristes des personnages de l’éditeur DC Comics du silver age. L’idée d’aventures futuristes pour les deux principaux personnages de DC Comics ne remonte pas au début du silver age comme nous le verrons plus avant. Néanmoins, l’épisode The Three Super-Sleepers publié dans World’s Finest Comics (1941 Series) #91 mérite nous nous y arrêtions.

French Collection #227Comme dans tous les épisodes de World’s Finest Comics (1941 Series) depuis son passage à 36 pages (20 numéros avant celui que nous étudion), Superman [Kal-El] et Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] font aventure commune, personnifiant vraiment l’image d’un tandem (trio avec Robin [Dick Grayson]). Dans cet épisode, Superman [Kal-El] et Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] sont sur la piste de Rick Harben, une crapule de la pire espèce dont nous n’avons jamais entendu parler avant et dont nous n’entendrons plus jamais parler après.

Néanmoins, ce Rick Harben semble être un criminel particulièrement important puisque Superman [Kal-El] a mis plusieurs mois à le capturer. Il vient juste de s’évader et a été repéré dans les montagnes rocheuses. Aussitôt, Superman [Kal-El] se met sur sa piste mais également Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] prévenus par le Commissor Gordon. Tous se rejoignent aux pieds des montagnes et le repère courant vers une caverne. Tous se précipitent et visiblement Superman [Kal-El] accompagnent le Dynamic Duo à pied car ils entrent tous les trois ensemble dans la caverne. Mais Rick Harben est vraiment un adversaire redoutable car il leur a en fait tendu un piège à base de Kryptonite et de gaz paralysant.

Une fois les trois héros neutralisés, Rick Harben les enferme dans des sarcophages et suite à un éboulement les laisse enfermés. Il faut croire que les sarcophages sont très spéciaux car lorsque des mineurs découvrent la grotte 1.000 ans plus tard les trois héros sont toujours endormis sans aucun effet négatif. En 1.000 ans, la Kryptonite aurait dû intoxiquer et tuée Superman [Kal-El] tandis que Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] n’auraient plus dû être que des squelettes.

French Collection #227Il faut noter que ces détails n’ont pas dû poser soucis aux lecteurs anglo-saxon du fait du jeune âge du lectorat de l’époque mais aussi car l’histoire fait implicitement référence à une nouvelle extrêmement connu de Washington Irving dans lequel un homme nommé Rip Van Winkle (qui donne son nom à la nouvelle) boit une liqueur qui le plonge dans un sommeil de vingt ans. Le titre de l’épisode, The Three Super-Sleepers fait d’ailleurs plus référence à un sommeil « anormal » qu’à un voyage temporel à proprement parler.

French Collection #227Quoi qu’il en soit, Superman [Kal-El] et Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] se réveillent en l’an 2967. Immédiatement, Batman [Bruce Wayne] propose à Superman [Kal-El] de retourner dans leur époque en brisant la barrière du temps. Mais ce dernier décline cette proposition car il lui est impossible de les emmener avec lui et il ne souhaite pas les laisser seuls dans l’avenir. Heureusement, la technologie du 30e siècle est capable de les transporter dans le passé au moyen d’un Time-Ray.

La date et le moyen de transport est intéressant à noter. Car, comme nous l’avons vu il y a deux semaines dans French Collection #225 la femme de Flash [Barry Allen], Iris « Russell » West – Allen est originaire de l’année 2945 et ses parents l’ont envoyé dans le temps grâce à un Time-Vibrator. L’épisode de World’s Finest Comics (1941 Series) #91 contredit donc très directement cet épisode, mais ce n’est pas la première fois que des épisodes d’une même continuité se télescopent.

Mais à peine arrivé, nos héros sont confrontés à plusieurs problèmes. Premièrement, un membre de l’équipe scientifique nommée Laura (encore un prénom en L) semble s’intéresser vivement à Superman [Kal-El] et est même très déçue de le voir partir si rapidement à l’évocation du Time-Ray. Deuxièmement, Metropolis est la cible d’une attaque de Rothul. Les savants de l’an 2967 leur apprennent que la criminalité a été éradiquée depuis des siècles jusqu’à ces derniers temps et les exactions impensables de ce nouveau criminel. Ce scénario est d’ailleurs assez proche de celui qui amène Green Lantern [Hal Jordan] au 58e siècle pour endosser la fonction de Solar Director (cf. French Collection #223) car plus personne n’est assez qualifié pour cela.

French Collection #227Superman [Kal-El] réalise immédiatement que le nom de Rothul est une anagramme de Luthor son vieil ennemi et il se demande s’il n’a pas à faire à un de ses descendants, ce qui est d’ailleurs confirmé par le principal intéressé dans l’épisode lui-même. Malheureusement, Rothul s’enfuit et nos héros découvrent que le Time-Ray a disparu. Tous pensent que Rothul l’a volé. Mais Batman [Bruce Wayne] décident de mener l’enquête avec ses techniques d’investigation qui ont disparues depuis des siècles.

Nos trois héros décident ensuite de découvrir la base cachée de Rothul afin de neutraliser le fléau de la société du 30e siècle et de récupérer le Time-Ray pour retourner à leur époque. La première partie est la plus simple. Pour la deuxième, Batman [Bruce Wayne] s’arrangera avec Laura qui a volé le Time-Ray pour garder Superman [Kal-El] à ses côtés. Les trois héros repartent au 20e siècle juste avant que Rick Harben ne rentre dans la caverne des montagnes rocheuses et l’arrêtent. Comme ils se demandent s’ils n’ont pas rêvé toute cette aventure (renforçant la référence à Rip Van Winkle) Superman [Kal-El] découvre une déclaration d’amour de Laura dans sa poche de cape.

L’épisode est assez anecdotique dans les chronologies de Superman [Kal-El] et Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] et bien qu’il illustre parfaitement notre propos sur la duplication des scénarios futuristes des personnages de l’éditeur DC Comics du silver age il est intéressant pour d’autres raisons.

Cet épisode est antérieur de quelques mois de celui d’Adventure Comics (1938 Series) #247 qui introduira The Legion of Super-Heroes dans l’univers de Superman [Kal-El] et se déroule également au 30e siècle à peu près dans la même période temporelle. Bien que rédiger sous la même supervision éditoriale de Whitney Ellsworth, Mort Weisinger est absent de l’épisode de World’s Finest Comics (1941 Series) #91 qui est écrit par Edmond Hamilton (célèbre écrivain de science-fiction créateur de Captain Futur, plus connu sous nos latitudes sous le nom de Captain Flam).

Superman et Batman Robin 1ère série n 7L’épisode d’Adventure Comics (1938 Series) #247 est lui supervisé par Mort Weisinger et écrit par Otto Binder (également célèbre écrivain de science-fiction connu pour sa série I Robot et pour avoir été le principal scénariste de Captain Marvel pendant le golden age). Les deux auteurs nous montrent donc chacun une vision possible du 30e siècle en sachant que l’une (celle de World’s Finest Comics (1941 Series) #91) restera anecdotique par rapport à l’autre.

Il en est à peu près de même un peu plus bizarrement pour Batman [Bruce Wayne]. En effet, le Dynamic Duo avait déjà visité le 30e siècle d’une certaine manière dans Batman (1940 Series) #26. D’une certaine manière car comme le personnage de Rothul, Brane & Ricky endosseront l’identité de leur ancêtre (en tout cas pour Brane) pour combattre des envahisseurs en l’an 3000 dans un futur qui n’est absulement pas celui de The Legion of Super-Heroes. Pour ceux qui souhaiteraient en apprendre plus sur cette incarnation, nous les renvoyons à l’excellente chronique de notre rédacteur en chef consultable à https://www.comicbox.com/index.php/articles/oldies-but-goodies-batman-26-dec-1944/ En France, World’s Finest Comics (1941 Series) #91 a été publié dans Superman et Batman & Robin 1ère série n° 7 dans la collection commune Interpresse / Sagédition de 1967. L’épisode ayant néanmoins été publié en mars 1968, l’année de destination de nos trois héros a été décalée d’un an.

[Jean-Michel Ferragatti]