French Collection #188[FRENCH] Cette semaine, retour sur l’origine d’un héros atypique qui malgré tout fait encore partie de la continuité super-héroïque de l’éditeur DC Comics et dont un supporting character a même inspiré un auteur de bande dessinée européen.
French Collection #188Devant le succès des personnages comme Metal Men (French Collection #154) & Doom Patrol (French Collection #133) l’Editor Georges Kashdan demande à Bob Haney (qui est crédité comme co-créateur de The Doom Patrol) de créer un nouveau personnage dans la même mouvance. La dessinatrice Ramona Fradon sera tirée de la retraite qu’elle s’était imposé pour élever sa fille.

Metamorpho the Element Man appraît donc sur la couverture de The Brave and the Bold #57 (1955 Series), qui est l’un des deux magazines « tests » de DC Comics, début 1965. Nous y faisons la connaissance de Rex Mason, intrépide aventurier au service de l’extravagant millionnaire Simon Stagg.

Ce dernier est une sorte de scientifique extravagant doublé d’un homme d’affaire amoral. Il utilise régulièrement les services de Rex Mason pour lui procurer des trésors plus ou moins occultes comme la formule rapetissant des sorciers indiens d’Amérique du Sud.
Les buts de Simon semblent assez hégémoniques et sa soif de pouvoir est sans doute égale à sa soif d’argent. Le fait qu’il possède une sorte d’armée privée le démontre d’ailleurs assez bien.

Mais Rex est très indépendant et combat Simon en même temps qu’il semble lui rendre service. C’est ainsi qu’il joue sur les mots pour ramener la fameuse potion sans la donner à Simon qui a un fort ressenti contre Rex même si visiblement il ne peut se passer de lui. Ressenti encore accentué par le fait Sapphire, que la superbe fille de Simon, est amoureuse de Rex et qu’ils souhaitent se marier.

French Collection #188Vient sa rajouter à ce trio Java, une sorte d’homme de Neandertal que Rex a ramené de l’île qui lui tient lieu de nom dans un sommeil sans doute hibernatique et que Simon a ramené à la vie. En plus d’une intelligence un peu limitée et d’une force herculéenne, Java est follement amoureux de Sapphire et déteste Rex.

Pour contrecarrer ces plans, Simon va confier une « dernière mission » à Rex en compagnie de Java. Il lui propose un million de dollars pour récupérer The Orb of Ra, un artéfact égyptien qui se trouve dans la pyramide perdue d’Ahk-Ton.

Alors que Java & Rex approche en avion, la pyramide se met à luire et dégagé une incroyable chaleur qui réussit presque à les empêcher d’atterrir. Une fois sur site, la force de Java est indispensable pour bouger un énorme moellon et leur permettre d’entrer dans la pyramide. Il découvre alors des hiéroglyphes racontant l’histoire de The Orb of Ra.

Ils représentent Ahk-Ton assistant à la chute d’une météorite puis en extrayant un morceau afin de le façonner pour obtenir The Orb of Ra. Un peu plus loin, les deux explorateurs découvrent l’artéfact. Mais au moment de le récupérer, Java s’en empare en assommant Rex qu’il laisse enfermer dans la pyramide voué à une mort certaine. Mais ce que ne sait pas l’homme de Neandertal, c’est que la pyramide comporte un système secret que la chute de Rex a activé. Lorsque ce dernier se réveille il est face à la météorite découverte par Ahk-Ton. Exposé à la chaleur de la pierre, il décide d’absorber un produit que Simon Stagg lui avait donné s’il sentait la mort approché (le scénario semble sous-entendre qu’il y a une interaction entre le produit et les radiations et que les circonstances sont uniques, ce qui sera démenti par les épisodes suivants).

French Collection #188

Mais Rex se réveille bien vivant et pourtant changer à jamais. En effet, lorsqu’il passe près d’un miroir il se rend compte que son apparence est celle d’un homme « fondu » dont le corps est composé de plusieurs « morceaux » (un peu comme le sera Ultra the Multi-Alien [French Collection #170]). Mais en plis d’avoir été « défiguré », Rex a subi d’autres changements dont il prend conscience alors qu’il est coincé dans la pyramide. Il se transforme en effet en gaz et s’échappe par les interstices des murs. Nous découvrons rapidement que Rex possède des connaissances assea approfondies en chimie. Il comprend alors qu’il est capable de reproduire les propriétés chimiques des éléments, d’où son nom de Metamorpho the Element Man. Il retourne alors au château de Simon ou Sapphire est plongé dans le plus grand désespoir par la nouvelle de la mort de Rex.

Simon lui promet, de manière encore une fois amorale, de tout faire pour sauver Rex alors qu’il a lui-même ordonner sa mort. Java sourd au reproche de Sapphire lui déclare sa flamme sans succès puis demande à Simon d’utiliser The Orb of Ra pour le rendre beau et séduisant (les pouvoirs de The Orb of Ra ne seront d’ailleurs jamais très bien définis). Mais à ce moment, le château est attaqué par Rex qui réussit à pénétrer à l’intérieur en prenant une forme gazeuse. Lorsqu’elle le voit, Sapphire s’évanouit de frayeur tandis que Java & Simon l’attaque. Mais Metamorpho the Element Man résiste à tout jusqu’à ce que Simon le menace avec The Orb of Ra. Une grande faiblesse s’empare alors de Rex.

Simon semble alors faire acte de contrition et propose à Rex de l’aider à reprendre son apparence normale. Il le soumet à une batterie de test pour arriver à la conclusion qu’il est invulnérable sous sa forme « inerte » (propriété qui sera assez peu utilisé par la suite). Mais malgré son génie, Simon reste impuissant à trouver un remède. A ce moment, Java fou de chagrin incendie le château et ce n’est que grâce à ses nouveaux pouvoirs que Metamorpho the Element Man sauve Sapphire qui a repris ses esprits. Toujours aussi amoureuse elle souhaite rester auprès de lui jusqu’à ce que son père (qui cache pendant ce temps The Orb of Ra pour garder un moyen de coercition contre Rex) trouve un remède. C’est d’ailleurs elle qui lui soumet l’idée de devenir un redresseur de tort en attendant.

French Collection #188

Metamorpho the Element Man bénéficiera d’une autre apparition dans The Brave and the Bold #58 (1955 Series) puis de sa propre série pendant 17 numéros. Au départ assez peu relié à la continuité DC classique, il fera une apparition remarqué dans Justice League of America #42 (1960 Series) ou il sera le deuxième personnage à refuser de rejoindre l’équipe après Adam Strange (French Collection #56). Il apparaîtra ensuite en back-up d’autre publications ou comme personnage secondaire jusqu’à sa période « moderne » ou il commencera par rejoindre The Outsiders (une équipe rassemblée par Batman [Bruce Wayne]).

La série a fait les beaux jours en France d’Aventures Fiction 2ème série chez Artima – Arédit en France (il bénéficiera même une fois de la couverture du titre) ou presque toutes ses aventures furent publiées. L’un des raisons du succès de Metamorpho the Element Man (sur lequel nous reviendrons plusieurs fois dans nos chroniques) des deux côtés de l’atlantique est le style de dessin de Ramona Fradon qui donnera vraiment son âme au personnage et en restera indissociable (style très proche de celui de Mike Allred qui reprendra le personnage dans la superbe série Wednesday Comics).

[Jean-Michel Ferragatti]