[FRENCH] La semaine dernière nous avons évoqué un des personnages incontournables de la Batman Family du silver age. Mais comme nous l’avons évoqué, l’univers du golden age du Caped Crusader comportait de nombreux personnages secondaires.

Les experts s’accordent habituellement pour dater le début du Batman [Bruce Wayne] du silver age de Detective Comics #327 (1937 Series). En effet, sous l’impulsion de Julius Schwartz qui reprenait la ligne de comics dédiée à Batman pour la sauver de l’arrêt l’univers du personnage allait se moderniser. L’indice le plus visible de cette modernité est le célèbre « New Look » symbolisé par le symbole de poitrine de Batman [Bruce Wayne] qui s’orne d’un ovale jaune. Mais au-delà de ces changements visibles d’autres seront plus profonds. Tout d’abord sur le ton des aventures. Fini les épisodes remplis de monstres plus étranges les uns que les autres. Retour aux fondamentaux policiers du personnage.

Pour ceux qui voudraient se replonger dans cette période historique en français, nous ne pouvons que conseiller que les deux tomes Archives DC traduit il y a quelques années par Panini Comics.

Et bien entendu, tous ces changements s’accompagneront également d’un renouvellement de beaucoup des personnages secondaires de la période du golden age mis à part les incontournables Alfred Pennyworth & Commissionner Gordon. Cette période sera aussi l’occasion pour Julius Schwartz de renouveler les équipements du Dynamic Duo et notamment d’introduire une nouvvelle Batmobile.

La première victime de ce changement éditorial sera Vicky Vale. Apparu dès Batman #49 (1940 Series), la jeune journaliste blonde a selon la légende été inspiré par la jeune Norman Jean Mortensen (qui prendra ultérieurement le pseudonyme de Marylin Monroe) devient le pendant de Loïs Lane (cf. French Collection # 101) pour Batman [Bruce Wayne]. Vicky travaille pour la Gotham Gazette et est toujours en quête de scoop sur Batman [Bruce Wayne] dont elle essaye de découvrir l’identité secrète. Elle soupçonnera plusieurs fois Bruce d’être Batman mais il arrivera bien sûr à la détromper à chaque fois.

Vicky & Batman ressentent une attraction affective mutuelle, qui bien sûr ne dépassera pas le stade du flirt. Mais à la différence de Loïs Lane, Vicky Vale est aussi attiré par Bruce Wayne. Le fait qu’il soit non pas un journaliste timide mais un millionnaire sûr de lui y est sans doute pour quelque chose. Par contre, comme Loïs, Vicky est présenté comme une écervelée qui se met toujours dans des situations impossibles desquelles Batman [Bruce Wayne] la tirera.

En Français, Vicky Vale est apparue dans les premières parutions Interpresse / Sagédition qui ont publiées quelques aventures de Batman [Bruce Wayne] du golden age.

Le deuxième personnage qui disparaîtra avec le silver age est Bat-Woman [Kathy Kane] l’autre love interest de Batman [Bruce Wayne]. Mais contrairement à Vicky Vale, il s’agissait d’un ajout un peu plus récent et qui avait pour inspiration Supergirl [Kara Zor-El]. L’intérêt scénaristique était double. Il permettait de potentiellement attirer les jeunes lectrices en donnant à Batman [Bruce Wayne] une contrepartie féminine mais également d’essayer de mettre fin aux insinuations d’homosexualité (voir de pédophilie) que véhiculaient les opposants aux comics dans le sillage de l’intolérant Dr. Fredric Wertham. Il est d’ailleurs assez ironique au regard de l’Histoire de voir que le revival récent de ce personnage en fait une homosexuelle affirmée.

Kathy Kane est une artiste de cirque cascadeuse et trapéziste qui a toujours admiré Batman [Bruce Wayne]. Après avoir hérité d’une très forte somme, elle arrête sa carrière et décide de se lancer dans une carrière de justicière.

Elle achète un vieux manoir bâti sur un tunnel de mine qu’elle aménage comme sa propre Bat-Cave. Elle se confectionne une version féminine du costume et construit son propre Bat-Cycle (idée qui sera reprise dans la version du silver age de Batgirl [Barbara Gordon] étudiée dans French Collection # 180). Elle porte également une sorte de sac à mains qui contient tous ses gadgets qui ont la forme d’accessoire féminin comme du rouge à lèvre, de la poudre de riz, des filets à cheveux, etc. Comme quoi même avec une volonté de féminisation les scénaristes ne sortiront pas des aprioris de leur époque.

Le personnage reçoit un bon accueil du public même s’il est présenté comme inférieur à Batman [Bruce Wayne]. Nous pas tant sur le plan physique, même si Bat-Woman [Kathy Kane] est sans doute moins puissante, que sur le plan des capacités de déduction. Batman [Bruce Wayne] reste malgré tout le meilleur détective du monde.
Bat-Woman [Kathy Kane] n’aura jamais l’honneur d’aventures solo. Elle partagera toujours la vedette avec Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson] mais également avec Bat-Girl [Betty Kane].

En effet Betty Kane, la jeune nièce de Kathy Kane, est une joueuse de tennis extrêmement prometteuse. Elle rejoint sa tante dans sa carrière de justicière pour quelques aventures à partir de Batman #139 (1940 Series). Elle permet de recréer un Dynamic Duo féminin qui est le pendant de celui formé par Batman [Bruce Wayne] & Robin [Dick Grayson].

Ce Dynamic Duo féminin existe à la fois sur Earth-2 & Earth-1. Sur les deux terres parallèles, Betty Kane devient une joueuse de tennis internationale tandis que sa tante prendra rapidement une retraite bien méritée. Mais contrairement à celle d’Earth-2, la Bat-Woman [Kathy Kane] d’Earth-1 en sortira par ennui. Malheureusement pour elle, sa deuxième carrière sera mortellement stoppée par Bronze Tiger.

En France, Bat-Woman [Kathy Kane] est apparu dans Superman et Batman & Robin 1ère série n° 4 dans un récit imaginaire. Dans cet épisode, le jeune Dick Grayson rêve que Bruce Wayne épouse Kathy Kane sans qu’elle ne connaisse l’identité secrète de son époux. Mais rapidement, Bruce se révèle pour la forcer à garder sa place de femme au foyer (encore un exemple de la mentalité des scénaristes de l’époque). Mais cette dernière est têtue et intervient dans un costume de réserve de Batman [Bruce Wayne] avant d’être démasqué et de ruiné la carrière de son époux. Heureusement, tout cela n’était qu’un rêve.

Mais Kathy Kane n’est pas le seul personnage du golden age à avoir revêtu un costume de Batman. En effet dans Detective Comics #231 (1937 Series) nous découvrons que Batman [Bruce Wayne] a eu comme partenaire pour une aventure un jeune garçon nommé John Vance. Ce dernier a assisté à un vol. Malheureusement, les bandits l’ont vu et il ne doit sa survie qu’à l’apparition de Batman [Bruce Wayne]. Ce dernier le prend alors sous son aile car ses parents ne sont pas là. Il lui donne une copie de son costume et le surnomme Batman Junior. Les deux partenaires arrêteront les gangsters et le jeune John Vance reprendra sa vie d’avant. Mais Binter, l’un des bandits, s’évadera et reviendra le menacé, le forçant à reprendre sa vieille identité au grand désespoir de Robin [Dick Grayson] qui s’imaginera évincé à son profit.

En France, Batman Junior [John Vance] est apparu dans Superman et Batman & Robin 1ère série n° 5.

Enfin, nous ne pouvons étudier les personnages secondaires de l’univers du golden age de Batman sans évoquer le célébrissime (qu’il soit vénéré ou honni) Bat-Mite. Ce personnage est une nouvelle fois inspiré de l’univers de Superman.

Mais contrairement à Mr. Mxyzptlk (cf. French Collection # 53 & 149) dont il est un cousin proche, Bat-Mite se considère comme le plus grand admirateur de Batman [Bruce Wayne] qui est son idole. Il porte d’ailleurs un costume inspiré de celui de son héros préféré en hommage.

Par contre, il est aussi nuisible que Mr. Mxyzptlk avec qui il fera régulièrement équipe. Le plus souvent, Bat-Mite intervient contre Batman [Bruce Wayne] pour relever le challenge qu’il affronte afin que sa victoire n’en soit que plus brillante. A moins qu’il n’ait jeté lui-même son héros et son partenaire en mauvaise posture du fait d’un pari avec Mr. Mxyzptlk. Mais contrairement à ce dernier, il repart soit volontairement dans sa dimension soit à la demande de Batman [Bruce Wayne].
Il sera ultérieurement précisé qu’il s’agit d’un lutin (Imp) de la 5e dimension comme Mr. Mxyzptlk mais également Yz, le génie que commande Johnny Thunder.

Julius Schwartz fera disparaître le personnage dès son arrivée. Mais il perdurera quelque temps dans World’s Finest Comics qui était sous la direction de l’Editor Mort Weisinger comme les autres titres de la ligne Superman. Il cohabitera donc quelque fois avec le New Look de Batman [Bruce Wayne].

C’est un de ses épisodes (World’s Finest Comics #169 [1941 Series]) qui sera publié dans Superman Album n° 5 (rebaptisé pour l’occasion Superman Batman Album sur la couverture) chez Interpresse et marque la seule apparition du personnage en français) à ma connaissance.

Il reste un dernier personnage du golden age de l’univers de Batman que nous n’avons pas évoqué. Nous le gardons pour la prochaine chronique ou il apparaîtra avec d’autres personnages de sa « catégorie ».

[Jean-Michel Ferragatti]