[FRENCH] Les premières aventures de Superman abordaient des thèmes sociaux, liés à la personnalité de ses créateurs originaux. Mais suite à leur départ, Mort Wesinger (Editor de la ligne Superman) s’orientera vers d’autres sujets plus consensuels. L’une des axes choisis repose clairement sur des intrigues de soap opera bien avant l’heure de Spider-Man. Et comme pour ce dernier, les scénaristes établiront une dualité d’intérêt romantique.

Lana Lang apparaît non pas dans les séries de Superman mais dans celles de Superboy (à venir très bientôt dans French Collection). Créée par Bill Finger dans Superboy #10 (octobre 1950), elle sera illustrée dans un premier temps par John Sikela. Il s’agit visiblement de former une intrigue sentimentale équivalente à celle existant entre Clark Kent et Loïs Lane. Il est d’ailleurs intéressant de voir que les deux femmes portent les mêmes initiales et que cette coïncidence ne s’arrête pas là. En effet, le nombre de personnage secondaires gravitant autour de Superman / Superboy est assez incroyable. Les scénaristes étaient visiblement friands de ce gimmick et s’en donnait à cœur joie. Citons dans le désordre, Lewis Lang (le père de Lana), Lex Luthor (cf. French Collection #40), Lena Luthor (la soeur de Lex), Lucy Lane (la sœur de Loïs Lane), Lori Lemaris etc. etc.

Néanmoins, la réunion d’un couple de jeune adolescent ne pouvait avoir totalement les mêmes implications que celle de deux adultes. Terminés donc les intrigues liées aux tentatives de mariage arrangée et les relations des deux jeunes habitants de Smallville n’iront pas plus loin qu’une grande camaraderie même si Clark est lui visiblement amoureux. Mais dans une redite de la série principale, Lana n’a d’yeux que pour Superboy.

Elle a cependant, comme Loïs des soupçons très rapide quant à une possible confusion d’identité entre Superboy et Clark. Les intrigues liées à ce soupçon seront donc récurrente mais plus facilement solubles du fait de l’existence des robots de Superboy. Comme Loïs (cf. French Collection #105), Lana sera présenté comme une jeune intrépide (un peu écervelée aussi) que Superboy devra périodiquement sauvé. En plus de la témérité naturelle de la jeunesse, cet axe sera soutenu par le fait que le docteur Lewis Lang est archéologue et très régulièrement en expédition loin de la maison.

Toujours en parallèle avec Loïs Lane, Lana acquièrera occasionnellement des superpouvoirs lui permettant de rivaliser avec son chevalier de cœur. Mais pour Lana, ce ressort scénaristique deviendra plus « stable » lorsqu’elle prendra l’identité de The Insect Queen. En effet dans Superboy #124 porte assistance à un extraterrestre insectoïde qui en remerciement lui offre un anneau lui permettant d’acquérir des capacités identiques à celles d’insectes (au sens large). The Insect Queen sera même nommée membre réservistes de The Legion of Super-Heroes.

Le personnage sera ensuite réintégré dans la continuité classique de l’éditeur puisqu’elle acceptera un poste de journaliste télé a Metropolis. Le retour d’une amie intime de jeunesse de Superman ne pouvait qu’aboutir à une rivalité avec Loïs Lane. Les Editors des séries Superman ne traiteront que très peu les problématiques de continuité que posent le retour de Lana en plein silver age. En effet, son apparition en octobre 1950 la fait pleinement appartenir au golden age même si Superman n’a jamais évoqué aucun intérêt romantique de jeunesse depuis sa création. Les aventures publiées ne seront réputées n’avoir existées que dans la continuité d’Earth-One. Sur Earth-Two la famille de Lana Lang est réputé avoir déménagée alors qu’elle était très jeune, empêchant les deux enfants de devenir ami.

Les intrigues amoureuses que ne permettaient pas le contexte adolescent de Superboy vont pouvoir être pleinement exploitée. Lana soupçonne toujours Clark d’être Superman et essayera non seulement de prouver sa théorie mais aussi d’épouser Superman, laissant place à des conflits larvés entre Lana & Loïs. D’autant plus que contrairement à Loïs, Lana n’a pas une vision complétement négative de Clark de par leurs souvenirs d’enfance communs.

La situation ne s’arrangera pas lorsque Lana deviendra la présentatrice vedette de WGBS, la chaîne de télévision du groupe Galaxy de Morgan Edge également devenu propriétaire du Daily Planet, avec Clark. Mais ces intrigues s’arrêteront lorsque Lana tombera amoureuse de Vartox the Hyperman. Plus puissant que Superman sans grande vulnérabilité les pouvoirs de Vartox sont Hyper là où ceux de Superman sont supers. Lana quittera même la Terre pour suivre Vartox sur Tynola (la planète qu’il protège depuis la destruction de Valeron son monde natal). Elle reviendra malgré tout sur Terre comprenant qu’il lui est difficile de vivre sur un monde avec une telle différence de culture.

Le personnage sera ensuite profondément changé dans la mini-série The Man of Steel. Publiée après Crisis on Infinite Earths, elle redéfinit énormément de fondamentaux.
La différence majeure est que dans cette nouvelle continuité c’est Lana qui est amoureux de Clark qui bien plus conscient de ses responsabilités ne veut pas s‘engager. Avant de partir pour Metropolis, Clark lui apprend qu’il possède des superpouvoirs et va se consacrer à la défense de la Terre (trame qui sera en partie contredite dans la mini-série Superman: Birthright).

Lana endosse donc le rôle que Pete Ross avait dans la série Superboy pré- Crisis on Infinite Earths. Il est amusant de voir que les scénaristes en « profiteront » pour marié les deux amis les plus proche de Clark. Lana et Pete auront un garçon nommé Clark (dans la continuité pré- Crisis on Infinite Earths, Pete Ross avait déjà un fils). Pete sera élu au sénat et sera le colistier de Lex Luthor à la présidence des Etats-Unis. Il deviendra même président en titre après la destitution de Lex. Le couple aura beaucoup de problème et se séparera, Lana devenant à la surprise générale Directrice Générale de Lexcorp.

En France, le personnage de Lana Lang sera publié dans sa version initiale du silver age tout d’abord dans des épisodes de Superman’s Girlfriend Loïs Lane dans les Petits Formats Artima / Arédit. Elle apparaîtra ensuite de très nombreuses fois dans les séries Superman et Superboy publiées dans les fascicules des éditeurs Sagédition & Interpresse. Elle disparaîtra pendant deux décennies de quasiment toutes publications en France comme a peu près tous les personnages de DC Comics.

[Jean-Michel Ferragatti]