Fruit d’un récent crossover entre les séries Hulk et Weapon X, Weapon H, personnage créé en faisant un gloubi-boulga entre les ADN de Wolverine et Hulk vole de ses propres ailes. Si un scénariste comme Greg Pak mène bien sa barque, il n’en reste pas moins que l’on peut se demander s’il existe une place pour un archétype déjà beaucoup utilisé dans les comics…

Weapon H #1Weapon H #1 [Marvel Comics]
Scénario de Greg Pak
Dessins de Cory Smith
Parution aux USA le mercredi 21 mars 2018

Vous ne lisez pas l’actuelle série Hulk (encore récemment Awesome) ou Weapon X ? Pas de problème de ce côté-là, le premier numéro de Weapon H est assez didactique et nous présente donc Clay, un soldat qui a été manipulé génétiquement pour hériter aussi bien des caractéristiques de Wolverine que de Hulk. Comme de bien entendu, ce nouveau personnage, Weapon H, est donc pris en chasse par les autorités (parce que vous pensez bien qu’un Hulk de plus, avec des griffes de Wolverine, c’est trop dangereux pour être laissé en liberté). Clay est du coup un fugitif qui espère retrouver sa famille disparue. Même si Clay est un relatif inconnu pour le public, Greg Pak continue son mashup en donnant au héros une existence digne du David Banner de la TV, obligé de vivre de petit boulot en petit boulot. Il ne manque guère que les célèbres notes de piano. Il y a aussi un peu du Punisher de Netflix dans sa manière de se retrouver sur un chantier où les ennuis vont le retrouver. Pak est d’une certaine manière académique et logique dans son approche. C’est assez bien vu de choisir pour premier adversaire de Weapon H une menace qui résonne avec le passé commun de Hulk et Wolverine, à savoir le Wendigo. Et pour l’occasion le méchant de service a trouvé un moyen de militariser le pouvoir du Wendigo (sachant que produire le croquemitaine est quand même moins compliqué que créer un nouveau monstre gamma).

« Are you sure this is the right way? »

Le dessinateur Cory Smith ne prétend pas être dans le top ten des artistes actuels mais il a une qualité, il est régulier, cohérent en style et en qualité du début à la fin de l’épisode. On regrettera cependant un peu sa représentation du Wendigo, pas très imposante par rapport à ce que nous promet la couverture signée Leinil Yu. Sans spécialement avoir beaucoup d’ambitions ce Weapon H n’est pas déshonorant et reste de bonne facture. Le problème se pose surtout en termes d’originalité et de valeur ajoutée. Hulk pourchassé par l’armé, on connaît. On connaît même tellement bien que la question du déjà-vu se posait déjà récemment avec le Damage de DC Comics. Weapon H passe après tout ce monde si bien que, à part les griffes, on ne sait plus trop si cela ressemble à Hulk, Damage ou d’autres choses encore. Il faudrait d’urgence trouver un twist pour singulariser la série car « Hey les gars, je suis à mi-chemin entre Hulk et Wolvie » c’est marrant quelques pages mais on marche vraiment sur les sentiers battus et rebattus… Du Coca décaféiné mélangé à du Coca reste du Coca et ne donne pas un goût nouveau. Dommage.

[Xavier Fournier]