[FRENCH] L’univers de Star Wars a connu bien des déclinaisons, que ce soit en comics ou en jeux vidéo. Après le succès de Star Wars : le Pouvoir de la Force, le deuxième volet n’était qu’une question de temps. Mais il aurait fallu laisser aux développeurs un peu plus de temps…

Il y a longtemps dans une très lointaine galaxie…
Dark Vador (Darth Vader, en VO pour les puristes) a formé un apprenti : Starkiller. Après avoir accompli quelques méfaits pour son maître, le jeune Sith se rebelle et participe au lancement de l’Alliance Rebelle. Malheureusement, il connaîtra un fin funeste… Mais comment donc peut-on à nouveau jouer avec Starkiller ? Facile, c’est un clone.. ou pas ! C’est le mystère de cette suite. Vous devrez combattre les forces de l’Empire et, dans le même temps, découvrir vos origines.

Deux c’est encore mieux ?
En ce qui concerne les deux sabres laser du héros, oui. Malheureusement, cette « sequel » n’est pas à la hauteur des attentes. On a l’impression de jouer à une version 1.5 plutôt qu’à une vraie suite. Les sensations sont toujours là, heureusement. On jubile à déchaîner le(s) pourvoir(s) de la Force contre les Stormtroopers et autres droïdes de l’Empire. Un nouveau pouvoir fait son apparence : la persuasion. Le héros ne prononce pas la fameuse phrase : « Ce ne sont pas les droïdes que vous cherchez. » mais il dirigera les ennemis contre leurs camarades. Cependant, contrairement à son prédécesseur, les combats deviennent un peu répétitifs. Aucun combo à débloquer et toujours les mêmes ennemis à affronter. Certains boss vous donneront un peu de fil à retordre, ça donne un peu de piment.

Le côté obscur a de jolies couleurs
Les graphismes du jeu sont très bons. Certes, certains bugs d’affichage apparaissent ici et là, mais rien qui n’existe pas dans les autres jeux concurrents. Les nombreuses cinématiques ponctuant l’histoire sont splendides. On a l’impression de voir un vrai film à l’écran. Pour la petite histoire, il s’agit de véritables acteurs modélisés pour l’occasion. Mais les paysages stellaires ne sont pas très variés. On revient même au point de départ dans le dernier niveau… C’est bien dommage. On peut souligner les divers éléments en arrière-plan, notamment les vaisseaux qui s’affrontent dans le ciel étoilé et qui passent au-dessus de vos têtes. Aucun ralentissement malgré les nombreux ennemis qui vous assiègent.

Ce nouvel opus ravira les fans de Star Wars, mais laissera les joueurs occasionnels sur leur fin. Quelques améliorations sont nécessaires pour un éventuel troisième épisode. Comparable à un simple add-on, une version téléchargeable aurait été largement suffisant pour faire patienter les joueurs.

[Pierre Bisson]