Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. S01E09[FRENCH] Après un tie-in lié à Thor The Dark World la semaine dernière, les Agents du S.H.I.E.L.D. croisent cette fois l’univers de… Carrie. Ou de Poltergeist. La chose varie selon l’épisode. Malgré un effort pour renouveler les menaces et sortir du « bouh-hou-hou, c’est du Extremis mélangé avec des rayons Gamma » la série fait quand même un pas en arrière et retrouve ses vieux démons… à plus d’un titre.

ACCIDENT DE PARCOURS ?

Parlez aux marvelophiles d’un mystérieux accident impliquant quatre personnes et ils penseront aux Fantastic Four. Ici, la chose est toute autre puisque la femme que le S.H.I.E.L.D. doit protéger semble posséder d’étranges propriétés télékinésiques. Il faut donc l’éloigner de la foule et, peut-être, la défendre contre elle-même. A moins que la menace soit d’une nature totalement différente. Bon point pour les auteurs de s’éloigner cette fois des « soldats humains fabriqués » pour une situation qui, si elle n’a pas d’équivalent direct dans les comics, fait un peu penser à des thèmes dégagés dans les premiers temps du Marvel Age. Dans cet accident, on retrouve un peu des échos des origines des FF, de Banner et en un sens même de Victor Von Doom…

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. S01E09

BAD GIRL

Dans nos premières chroniques sur Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. j’écrivais qu’il manquait un Wolverine à l’équipe mais il apparait de plus en plus que ce Wolverine est déjà là et qu’il a pour nom de code « Cavalerie ». L’agent le plus expéditif du groupe, qui agit pendant que les autres parlotent, prouve ici encore sa valeur scénaristique. D’ailleurs les autres en viennent à parler beaucoup d’elle, un peu à la manière d’un choeur antique qui commenterait les actions du héros qui fait tout le boulot. Malheureusement, on l’aura compris, la série renoue avec ses sales habitudes démontrées le mois dernier. A savoir que, pendant des gens risquent leur vie, Skye retombe dans le mode « Non mais je suis sur que si je suis la bonne copine… Non mais sans dec, allez, soyez sympa M’Sieur, laissez-moi lui parler ». Dégoulinante de bonnes intentions elle plombe sensiblement le ton général. A plus forte raison parce qu’une nouvelle fois beaucoup de choses se passent en milieu fermé, dans l’avion. Et là où il devrait y avoir de la tension, là où les personnages devraient se faire du mouron les uns pour les autres… Skye jacasse…

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. S01E09

A L’INDEX

Même si on comprend bien maintenant qu’une partie des personnages eux-mêmes mettent Skye à l’amende en la faisant tourner en bourrique, il est indéniable que la dynamique de l’épisode aurait été autrement plus percutante si, au milieu des scènes, on n’avait pas cette héroïne seulement intéressée par taper la discussion, comme si elle attendait le bus. Si on y regarde bien, l’essentiel des problèmes d’écritures viennent des dialogues, bien trop casaniers par rapport aux enjeux. L’essentiel mais pas tout puisqu’il y a aussi des raccourcis pas très heureux (comme cet agent de police qui tente de calmer une foule en délire… en faisant patienter la cible de leur colère bien en vue, sur le porche, plutôt que de la faire rentrer à l’interieur en attendant son escorte). Une petite référence, un peu de name-dropping de personnages mystiques (allez même un nom de démon emprunté à Doctor Strange) n’aurait pas été un mal non plus. Dans l’état l’épisode aurait été sauvable et il est vraiment plombé par des erreurs qui étaient évitables. Et le pré-générique de fin est tout simplement superflu. Bref après une amélioration ces dernières semaines on retourne vers quelque chose qui serait à ranger avec Heroes saison 2 ou 3.

[Xavier Fournier]