[FRENCH] Libération nous communique: Jeudi 27 janvier dans Libération, pas de photos, que des dessins, pour l’édition annuelle du « Libé tout en BD ou l’actu du jour vue par les auteurs de bande dessinée » . Comme tous les ans depuis 15 ans à l’occasion de l’ouverture du festival d’Angoulême, Libération remplace ses photos par des dessins et ouvre ses pages à une vingtaine de dessinateurs de bandes dessinées parmi lesquels David B, Catel, Gibrat, Hyman, Killoffer, Luz, Pétillon, Yannick Rigour, Schuiten, Trondheim, Vuillemin, Marcelino Truong, Boucq, Micol, Poincelet…

Par ailleurs, le Prix BD 2011 des lecteurs de Libération & Virgin Megastore a été décerné à Elodie Durand pour son premier album intitulé « La Parenthèse » et publié chez Delcourt.

Le jury, composé cette année d’Enki Bilal, Killoffer, Émile Bravo, Éric Garnier (Chef de marché BD chez Virgin Megastore), Maxime Spira (responsable BD du Virgin Megastore Champs-Élysées), Alain Blaise (directeur artistique de Libération), Gérard Lefort (journaliste à Libération) et Max Armanet (Directeur du développement et des Forums de Libération), avait sélectionné les 10 meilleures BD de l’année 2010 :

– « Gaza 1956, en marge de l’histoire » de Joe Sacco (Futuropolis)

– « La parenthèse » d’Élodie Durand (Delcourt)

– « War songe » d’Ivan Brun (Drugstore)

– « Le Montespan » de Philippe Bertrand et Jean Teulé (Delcourt)

– « Quai d’Orsay » de Christophe Blain et Abel Lanzac (Dargaud)

– « La mort de Staline » de Fabien Nury et Thierry Robin (Dargaud)

– « Journal d’Italie » de David B. (Shampooing)

–  « Omni-visibilis » de Mathieu Bonhomme et Lewis Trondheim (Dupuis)

–  « Asterios Polyp » de David Mazzucchelli (Casterman) et enfin,

–  « Lo » de Lucie Durbiano (Gallimard).

pour les soumettre au vote du public.

C’est « La Parenthèse » racontant le quotidien d’une jeune fille atteinte d’épilepsie qui a remporté plus de 24 % des suffrages.