[FRENCH] La galerie Daniel Maghen nous communique: La galerie Daniel Maghen a le plaisir d’accueillir Cromwell, à l’occasion de la sortie de son dernier album « Le dernier des Mohicans », paru aux éditions Soleil, collection Noctambule dirigée par Clotilde Vu. Très impliqué dans ce projet car véritable passionné du roman de James Fenimore Cooper, Cromwell réalise son rêve de gosse en adaptant son roman préféré en Bande Dessinée.

« Le dernier des Mohicans »
Du 05 au 22 mai 2010
Vernissage le vendredi 07 mai à partir de 19h00

Cette exposition présentera une soixantaine d’illustrations en couleurs directes. Chaque case de l’album est une peinture à l’acrylique et à la brosse. L’expressionnisme allemand, l’abstrait et même un côté Rock’n’roll sont les principaux médiums de cet ouvrage. Ce magnifique roman graphique nous fait voyager dans les sentiers de l’imaginaire, à travers l’espace et le temps. Daniel Maghen et Cromwell sont heureux de vous convier au vernissage le vendredi 07 mai à partir de 19h.

Le mot de l’auteur :
C’est dans une cabane que j’avais construite, sur une petite île au milieu d’un étang en Sologne, qu’enfant je lisais Le Dernier des mohicans. J’avais des images plein la tête, une vision très réaliste du récit de Cooper. Plusieurs dizaines d’années plus tard, ces images sont encore là. Partir de ces souvenirs d’enfant, les plonger dans l’humidité de la forêt, l’ombre et la lumière, l’atmosphère romantique de Cooper, faire ressurgir des histoires d’hommes… Je voulais le faire en peinture, en pensant les images une à une, dans une ambiance noire. Des artistes tels que N. C. Wyeth ou Pyle, en passant par Jack London jusqu’aux auteurs de romans noirs américains, j’ai pris ce qui nous réunissait avec Cat Malou, pour offrir ma propre lecture du roman au rythme d’une course effrénée.

Biographie et Bibliographie :

Cromwell, provocateur dans l’âme, est fils d’officier de la Légion Étrangère. Interdit de bande dessinée, il séjourne chez les Jésuites puis à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr, où grâce à un subtil sabotage d’examen, il s’écarte de la voie tracée par son paternel. Après une aventure chez les paras, il intègre l’École des Gobelins… Un an et demi plus tard, le monde du dessin animé s’ouvre à lui, et un harcèlement quotidien lui permet d’y inviter Riff Reb’s. Ensemble, ils bousculent ensuite le 9e Art en créant l’Atelier Azylum… En quelques années, il est devenu l’un des chefs de file d’une nouvelle école de bande dessinée, mêlant habilement un graphisme habité et novateur à un discours souvent corrosif, subversif : Le Bal de la Sueur, Minettos Desperados, Anita Bomba…

Au Cycliste
Les Capucins : géographie du ventre, scénario de Christophe Dabitch, Collectif, 2005.

Aux éditions Nocturne
50 years around the rock, Collectif, collection BD Rock, n° 1, 2004.
La Bonne, la brute et le truand : rien ne m’arrêtera, 2008.

Aux éditions Soleil
Les Minettos (Desperados), scénario Joe Ruffner :
Desperados, collection Autres Mondes, 2000 – (première édition 1989).
L’Étoile des rocheuses, collection Autres Mondes, 2000 – (première édition 1990).
Pour une gorgée de Vulnéraire, collection Autres Mondes, 2000 – (première édition 1992).

Le Bal de la sueur, avec Riff Rebs, Ralph, Edith, Joe Ruffner :
Le Bal de la sueur, collection Autres Mondes, 2000 – (première édition 1985).
Aaargl !, collection Autres Mondes, 2000 (première édition 1987).
Tenu par les Couilles, collection Autres Mondes, 2003.

Collectifs
Gainsbourg, Volutes 2 – Melody et Marilou, 2006.
Paroles de Poilus, 2006.
Thiéfaine – Alligators 427, 2007.

Aux éditions Glénat
Les cauchemars d’Halloween, avec Riff, Éric Gratien et Al, 2001.
Les Univers de Cromwell, 2004.
Anita Bomba, scénario Éric Gratien :
Robot Schizo, 2006 – (Aussi loin que je me rappelle, 1994).
La Souffrance rend meilleur, 2006 – (C’est pas parce que je suis pauvre, 1995).
Le Retour de la misère, 2006 – (Un jour j’ai arrêté de bosser, 1996).
Destination Borderzone, 2006 – (La vie est trop courte, 1997).
Poussière d’ange, 2006.