[FRENCH] La série noire continue. Quelques instants après avoir appris la disparition de Joe Simon et une semaine après Jerry Robison, nous apprenons celle d’Eduardo Barreto, dessinateur d’origine uruguayaine, qui avait été à une époque l’artiste attitré des Teen Titans mais aussi, plus largement, très actif chez DC et divers autres éditeurs de comics.

Après des débuts chez Marvel (Marvel Team-Up 88) en 1979, l’artiste avait fait irruption chez DC Comics en 1980 en dessinant les aventures d’Elongated Man. Mais c’était à travers des séries comme New Teen Titans (il avait été un des successeurs de G. Pérez) ou encore Atari Force qu’il s’était vraiment fait remarquer. Batman ou Superman avaient également pu profiter de sa plume. Il avait d’ailleurs dessiné un crossover inter-société Batman/Daredevil en 2000. La même année il illustrait la série Marvel Knights. Depuis juillet 2011, Eduardo Barreto dessinait le strip du dimanche du Phantom. Une de ses dernières productions pour DC était le DC Retroactive: Superman – The ’70s de septembre dernier avec le titre tristement prophétique de « Death Means Never Having to Say You’re Sorry ».

Comme pour les autres talents récemment disparus, nous y reviendrons dans les pages de Comic Box #75…