[FRENCH] Hope étant de retour au XXI° siècle, le chaos ambiant de Messiah Complex se fait à nouveau sentir. Les X-Men sont sur le sentier de la guerre tandis que les New Mutants sont en assez mauvaises postures. Il va y avoir des morts et Mike Carey gère sa barque plutôt bien au sein de ce énième crossover…

X-Men Legacy #235 [Marvel] Scénario de Mike Carey
Dessin de Greg Land
Sortie aux USA le mercredi 21 avril 2010

Parfois en lisant certains comics on a l’impression de faire un bon dans le passé. Et là ça ne manque pas : Difficile de ne pas se sentir projeté à nouveau à la fin des années 80 ou au début des 90 quand on voit les New Mutants aux prises avec Cameron Hodge. Ça sent certainement le déjà vu et dans les premières pages il y a une impression pas forcément agréable… qui heureusement se dissipe vite. Carey se reprend vite et ramène ses personnages de prédilection (au hasard: Rogue) sur le devant de la scène en donnant à l’ensemble un côté guérilla urbaine. Ça n’a l’air de rien comme ça mais voir les X-Men se déplacer non seulement dans des avions Blackbird mais aussi dans de gros véhicules de type Hummer ramène les choses à un niveau terre à terre. Les adversaires ne recherchent plus un combat « corps à corps » mélodramatique mais tirent au lance-roquette dans la masse.

Tout le monde ne s’en relève pas forcément… Et on ne peut pas forcément parler de disparition majeure mais Carey sait sacrifier même un petit pion tout en lui donnant une certaine signification. Second Coming commence à avoir ses martyrs et, dans ce contexte, le fait que Cable et Hope retrouvent à nouveau une des branches des X-Men passerait presque au second plan. La prestation de Greg Land n’est pas désagréable du tout. Certains de ses épisodes d’Uncanny faisaient un peu vide, ici ce n’est pas le cas et il ne joue pas sur les mêmes effets. En définitive, le sentiment de déjà vu est passager et laisse vite la place à un parfum d’action. On verra bien où tout ça nous mène (avec les crossovers mutants, la prudence est de mise) mais Mike Carey s’est très bien tiré de son chapitre, avec une énergie à mon sens bien meilleure que les tie-in de Utopia/Exodus il y a quelques mois…

[Xavier Fournier]