[FRENCH] Dans la foulée des événements de Shadowland, les autres héros urbains de Marvel sont happés par la tourmente et Moon Knight est concerné au premier chef (bien que le pourquoi du comment n’est pas toujours évident). Et dès le premier numéro de cette mini, il est évident que le monde de Daredevil n’est le seul à s’écrouler, Moon Knight en prenant d’emblée plein la figure. Trop ?

Shadowland: Moon Knight #1 (Marvel)
Scénario Gregg Hurwitz
Dessins de Bong Dazo
sortie aux USA le 25 août 2010

Comme c’est devenu la mode pour certains titres secondaires de Marvel, le mensuel Vengeance of Moon Knight est mis en jachère, remplacé par une mini-série qui, malgré son titre et ses liens avec Shadowland, reste la continuation directe du titre qu’on connaissait ces derniers mois. Encore que l’épisode a un peu le parfum de certains spéciaux de Dark Reign: The List, sauf qu’en lieu et place d’Osborn, c’est Daredevil qui veut la peau de Moon Knight (quand à savoir pourquoi c’est une priorité, c’est encore un peu flou mais j’imagine qu’on nous en dira plus par la suite). Ce qui est certain, c’est que le dieu Konshu veut du sang et qu’il compte bien profiter des événements pour en avoir, soit en forçant une nouvelle fois Steve Grant/Jake Lockley à basculer, soit en lui trouvant un remplaçant. Et quelque part là dedans, l’univers du héros lunaire est une nouvelle fois ébranlé…

Il est certain que si on s’intéresse à Moon Knight on peut difficilement faire l’impasse sur ce numéro, puisqu’il est frappé encore très durement. C’est d’ailleurs une des deux réserves que j’ai. Vengeance of Moon Knight me paraissait mettre le héros sur la voie de la reconstruction après avoir vécu un peu son équivalent de « Born Again ». Et là, clairement, il en prend une nouvelle fois plein la figure, ce qui ne semble pas augurer des lendemains qui chantent. J’ai aussi un peu de mal à croire que les (Secret) Avengers laissent comme ça l’un des leurs. Pour un peu j’aurais l’impression que Shadowland se passe avant son recrutement mais les épisodes précédents (que ce soit de Vengeance ou de Shadowland) ne semblent pourtant pas l’étayer. Est-ce que Moon Knight sera à Shadowland ce que Frank Castle fut à Dark Reign: The List ? Difficile à dire. En tout cas on lui mène la vie dure et j’espère qu’on ne refermera pas brusquement la porte de sa rédemption. L’autre réserve que j’ai est un détail (mais bon) : Marlène est désormais châtain et ça, c’est comme si Mary-Jane Watson devenait blonde ! Le fait est quand même qu’on a l’impression (à confirmer le mois prochain) que Moon Knight ne va pas se tirer de cette mini sans y laisser des plumes. Dès lors est plus nécessaire que ces nombreuses séries dérivées qui souvent sont aussi vite lues qu’oubliées.

[Xavier Fournier]