Avant-Première VO : Review X-Men: Legacy #220[FRENCH] Les unes après les autres Mike Carey, via Charles Xavier, revisite les scènes du passé des X-Men. Y compris l’Australie, décor utilisé par le groupe dans les années 80. Et comme souvent ces derniers mois les intérêts de « Charlie » croisent ceux d’un(e) autre mutant(e). Quand à l’identité de ce dernier personnage, ce n’est pas bien difficile, vous n’avez qu’à regarder sur la couverture…

X-Men: Legacy #220 [Marvel] Scénario de Mike Carey
Dessins de Scot Eaton
Sortie américaine le mercredi 21 janvier 2009

X-Men: Legacy #220Après s’être allié à lui par un concours de circonstances il y a quelques mois, Charles Xavier formalise sa relation avec Gambit. Voici dont cette fois-ci le cajun officiellement rattaché à la série et vu le fait qu’on ne sert pas de lui ailleurs, ce n’est finalement pas plus mal. Tout au plus je regrette que sa culture d’origine (la mystérieuse communauté mutante des Voleurs, opposée aux Assassins) soit mentionnée sans qu’on puisse en voir plus. Parce que finalement soit il existe encore une communauté de mutants qui n’est pas comptée dans les « 198 » mutants qui restent après M Day, soit (et c’est plus probable) la majorité d’entre eux doivent maintenant se passer de pouvoirs. Voir le changement aurait été un bon sujet d’épisode. Mais Mike Carey a d’autres idées en tête et en particulier ramener Rogue (mutante en évidence dans son run sur la série X-Men, avant le passage en mode « Legacy »). Et vu qu’elle aussi n’est utile à personne d’autre, il aurait tort de se gêner.

D’autant qu’il a une raison assez convaincante pour laquelle Rogue irait chercher sa « manifest destiny » du côté de l’Australie plutôt que vers San Francisco. Il s’est passé quelque chose pour elle là-bas, dans le passé, qui fait qu’elle a toute les raisons de vouloir y retourner, entre autres pour y trouver la sérénité. Malheureusement pour elle, ce n’est pas tout à fait ce qu’elle aura. A commencer parce qu’une autre mystérieuse jeune femme traîne dans les parages. Je dois dire que sur l’identité de cette dernière je n’avais rien vu venir. Là aussi il s’agit d’un personnage qu’aucun auteur n’utilise plus depuis quelques mois dans l’univers Marvel et qui a tout à fait sa place ici. Charles Xavier veut effacer l’ardoise et payer ses dettes passées ? Et bien voilà une occasion toute trouvée. Globalement l’épisode est assez plaisant et l’arc commence plutôt bien !

[Xavier Fournier]