Avant-Première VO : Review Wolverine Origins #32[FRENCH] Alliances et mésalliances au pays des anciens sujets du programme Weapon-X et ex-employés de Romulus. Même avec ses souvenirs revenus, Wolverine en sait peu sur l’individu qui a gâché sa vie et celle de son fils. Et maintenant qu’au terme de l’épisode précédent le fiston s’est éclipsé avec l’un des pires ennemis de Logan, le griffu canadien n’a plus l’air d’avoir la moindre piste. Mais entre « l’air » et la « chanson »…

Wolverine Origins #32 [Marvel] Scénario de Daniel Way
Dessins de Yanick Paquette
Sortie américaine le mercredi 21 janvier 2009

Wolverine Origins #32Depuis le début de cette série, la tâche n’a pas été facile pour Daniel Way. Non seulement il a l’un des héros les plus utilisés de Marvel (et dans un sens le scénariste est donc obligé de partager, que ça lui plaise ou non), non seulement les intrigues liées à Romulus ont débordé sur d’autres séries qu’il n’écrit pas mais en prime d’autres éléments de Wolverine Origins semblent appelés à jouer un rôle croissant dans l’univers Marvel. La rançon du succès ? Allez savoir. Toujours est-il qu’il vous faudra d’abord lire cette série cette semaine de peur, si vous tentiez de lire un ou deux autres titres, de vous éventer un peu le sort des relations entre père et fils. Relations qui, cela dit, sont loin d’être au beau fixe depuis que Daken a laissé « Papa » le mois dernier et à pris la poudre d’escampette. Voici Logan qui se réveille, mis en joue par des soldats que même lui ne peut facilement se résoudre à affronter.

Je ne dirais pas que tous les rebondissements de l’épisode sont forcément des surprises. Pour la plupart on s’y attendait un peu mais ceci dit j’ai l’impression (vraie ou fausse, allez savoir) que Way a été obligé de ranger un ou de ses jouets plus vite que prévu pour coller avec l’actualité de l’univers Marvel. Ceci dit il n’y a pas que des inconvénients à faire partie d’un univers partagé et la conclusion ramène dans la boucle un personnage qui jusque-là était hors de la portée de Way sauf à utiliser de quelques artifices dans le début de la série. Là, le revoilà et la réunion avec Wolverine promet un concours de grandes gueules trop longtemps retardé. Il est possible que la série négocie un tournant au prochain épisode, qui recentrerait les choses dans le cadre de Dark Reign. Du coup on termine la tête déjà un peu dans l’épisode à venir et finalement assez peu dans celui-ci, malgré quelques bonnes scènes (et les dessins de Yanick Paquette, qui sont pas mal du tout). Il manque un ou deux moments corsés pour donner du caractère à l’ensemble. Dans l’état je dirais donc « pas mal mais peut mieux faire » et fera peut-être même mieux dès le mois prochain…

[Xavier Fournier]