[FRENCH] La plupart des Ultimate X-Men sont morts, l’équipe n’existe plus comme telle… Mais a laissé quelques traces de son existence. L’un des mutants, en particulier, a laissé quelque chose derrière lui et une des survivantes doit lui servir d’exécutrice testamentaire, marquant le début de la nouvelle série de Jeph Loeb et Art Adams.

Ultimate Comics X #1 [Marvel] Scénario de Jeph Loeb
Dessin d’Art Adams
Sortie aux USA le mercredi 3 février 2010

Préambule : Je dois dire que je n’ai pas été impressionné le moins du monde par les récentes percée de Jeph Loeb dans le label Ultimate ces derniers mois et que globalement (en dehors sans doute de son Captain America White dont nous n’avons vu qu’un #0) j’ai tendance à penser qu’il a donné le meilleur de lui chez DC et que l’actuelle période Marvel n’a pas été du même tonneau. Aussi je n’attendais pas grande chose de ce « Ultimate X ». Et bien j’ai été agréablement surpris. Sans préjuger du reste de la série, ce premier numéro prend le contre-pied d’Ultimates 3 ou d’Ultimatum où il s’agissait juste de choquer en abattant les uns après les autres des personnages et ne créant rien de nouveau à la place. « X » commence plutôt bien car au contraire voici un élément important ajouté à la mythologie d’un des personnages. Je vais essayer de ne pas spolier et donc ne pas rentrer dans les détails mais disons qu’il s’agit d’une question d’héritage (j’ai particulièrement aimé la scène où le protagoniste réalise de quoi il retourne, même si un hologramme fait toujours forcément très « Star Wars »). Ici, il est intéressant de voir comment la chose est introduite de façon très différente à ce qu’on a pu voir dans l’univers Marvel classique ou même, concernant un autre héros, dans Ultimate Comics Avengers. Ce personnage blond qu’on voit sur les couvertures découvre le monde d’Ultimate Comics sous un regard nouveau. Il se retrouve un peu dans la même position que le Ultimate Peter Parker en 2000, au tout début de la série. Il a du coup tout à apprendre, à vivre, à expérimenter et cela donne un ton assez frais. Juste une pointe d’interrogation concernant ce qui semble être le « pouvoir secondaire » du protagoniste, qui apparait sans explication réelle. Serions nous dans une situation qui s’approche un peu des pouvoirs d’un des personnages de Heroes ? Allez savoir…

Frais, également, est le dessin de Art Adams que je suis content de retrouver dans une série de super-héros. Avant qu’on m’oppose les demi-épisodes de Hulk qu’il a pu faire il y a quelques temps, je précise : Art Adams adore les monstres massifs et il sait bien les dessiner. Du coup son Hulk, bourré de Wendigos, était plus une histoire de monstres dans laquelle se trimballaient Sentry, Moon Knight et Ms. Marvel qu’un vrai récit utilisant les codes de ce genre de récit. Même si dans Ultimate Comics X on ne voit pas (ou pas encore ?) de personnages en costume et s’il semble bien qu’un Hulk est prévu pour le titre, le fait de voir Adams dans un récit à ce stade dénué de gros barraqués monstrueux permet de rappeler la maitrise du bonhomme et l’éventail de ses capacités. Bref, reste à voir si tout ça se maintiendra dans les épisodes à venir mais pour l’instant ce début est plutôt sympa et me donne envie de voir la suite, bien plus que je ne l’aurais pensé en ouvrant ce comic-book…

[Xavier Fournier]