Avant-Première VO: Review Thunderbolts #2

Avant-Première VO: Review Thunderbolts #2[FRENCH] Son équipe assemblée, le Hulk Rouge lance les nouveaux Thunderbolts à l’assaut d’un pays coupable d’utiliser des armes fonctionnant à l’énergie Gamma. Mais le Punisher, Venom, Deadpool et Elektra sont-ils vraiment de bons petits soldats aux ordres de Thunderbolt Ross ? Les tensions apparaissent, et pas forcément là où on les attendait…

Thunderbolts #2Thunderbolts #2 [Marvel Comics]
Scénario de Daniel Way
Dessin de Steve Dillon
Parution aux USA le mercredi 19 décembre 2012

Quand on réunit des personnages comme Frank Castle ou Elektra, ce n’est pas pour jouer les bons samaritains. Les Thunderbolts nouvelle mouture s’annonçent donc un peu comme les Expendables de Marvel, avec un Red Hulk bien décidé à ne pas faire de quartier. On tique un peu par endroits devant la placidité affichée par le Punisher et certains de ses collègues. Va pour Deadpool et Elektra qui ont déjà le bon « code couleur » mais la manière dont les autres membres se mettent à afficher le rouge pour faire plaisir au chef semble assez peu caractéristique. Serviles, les Thunderbolts ? Non, car à l’opposé dans d’autres scènes le scénariste Daniel Way montre assez bien que l’équipe de Ross tient un peu du château de cartes. Et le premier à montrer les dents, finalement, c’est Flash Thompson, qui semblait pourtant le plus « fan » du militaire dans l’épisode précédent. Ca nous promet une dynamique de groupe assez particulière dans les mois à venir, d’autant plus qu’on voit arriver un nouveau pion sur l’échiquier (pas de nouvelles, par contre, de Mercy).

Daniel Way et Steve Dillon invoquent aussi une certaine version de Deadpool, c’est à dire qu’ils insistent sur ses hallucinations, reprenant ainsi le ton et la manière dont ils utilisaient le même personnage dès Wolverine Origins. Ce qui a les avantages de ses inconvénients. A savoir qu’on retrouve donc un Deadpool connu, « authentique », mais dans le même temps j’ai quand même l’impression que le dit-Deadpool a un peu progressé ces dernièrs temps (voir, par exemple, son comportement dans Uncanny X-Force). Globalement cet assemblage de fortes têtes reste intéressant mais on est pressé que des éléments « perturbateurs » (tels que le nouvel arrivant vers la fin de l’épisode) viennent un peu redistribuer les cartes.

[Xavier Fournier]

Be Sociable, Share!