Avant-Première VO: Review Thor #5[FRENCH] La nouvelle Thor a passé l’oral… Elle a convaincu l’ancien détenteur de ce nom qu’elle était digne de posséder le marteau et les deux Thor ont donc fait la paix. Tout va pour le mieux… Si ce n’est que sur Asgardia on ne l’entend pas de la sorte. Au contraire Odin est bien décidé à récupérer ce qu’il considère comme sien. Quitte à nommer parmi ses alliés des têtes assez peu recommandables. Est-ce que Jason Aaron ne chargerait pas un peu la barque ?

Avant-Première VO: Review Thor #5Thor #5 [Marvel Comics] Scénario de Jason Aaron
Dessins de Jorge Molina
Parution aux USA le mercredi 11 février 2015

On l’avait écrit dès le #1. Donner une remplaçante à Thor est une trouvaille à plus d’un titre, l’un des moindres n’étant pas que le dieu du tonnerre est rattaché à une culture du patriarche, du dieu viking, qui fait qu’on a souvent considéré le « roi des dieux » mais rarement son épouse, par exemple. Du coup, l’événement n’a pas les mêmes conséquences que si Captain America laissait sa place à Sharon Carter, par exemple. Même si le Thor classique s’est (relativement) facilement laissé convaincre par celle qui joue désormais du marteau, Odin ne l’entend pas du tout, mais alors pas du tout, de la même oreille. Il est très colère, Odin, car (on le comprend en discours d’arrière-fond), c’est une remise en cause de son système de valeur, qui fait que dans la logique des choses il en vienne à partager le pouvoir avec sa femme. Enfin… c’est ça ou bien Odin a été remplacé par un skrull, Mangog ou un clone de Loki parce que pour le coup, Jason Aaron ne fait vraiment pas dans la dentelle. Qu’Odin et ses sujets soient machos, sexistes, c’était assez bien exposé dans le premier épisode de l’actuelle série. Là, à force d’enfoncer le clou, on passe à travers le mur. On passe d’un Odin sexiste (et qui devrait affronté ses préjugés au fil des numéros) à un personnage totalement basculé, capable de nommer comme son « ministre de la justice » un type qui est une sorte d’Hitler cosmique. C’est un peu comme quand les Gardiens de l’Univers remplacent Hal Jordan par Sinestro et franchissent un certain nombre de barrières. On sait que soit la marche arrière est impossible, soit elle ne sera pas à la hauteur de la problématique.

A contrario la gestion de l’Homme Absorbant et de Titania sur fond de féminisme, si elle intègre aussi un degré de caricature, est beaucoup plus drôle, originale et fine. De la même manière la confrontation entre Sif et « Odinson » amène des choses intéressantes dans la nouvelle quête du barbu manchot. Niveau dessin, Jorge Molina donne un résultat très différent de Russell Dauterman (avec des effets qui lorgnent plus sur du Olivetti) mais finalement pas incompatible. Thor continue d’être une série très plaisante. Mais j’espère qu’on évitera une solution-cliché en ce qui concerne Odin.

[Xavier Fournier]