[FRENCH] Troisième série de Stan Lee à paraître chez Boom, Starborn me semblait partir un petit handicap dans le sens où Traveler et Soldier Zero sont rédigés par des scénaristes confirmés et que ce n’est pas faire injure à Chris Roberson de dire qu’il est moins en vue. Mais ce premier numéro de la série démontre son capital de surprises !

Stan Lee’s Starborn #1 [Top Cow] Scénario de Chris Roberson
Dessins de Khary Randolph
Sortie aux USA le mercredi 8 décembre 2010

Un jeune homme qui a la tête plein de rêves extra-terrestres et de… visions de soleil rouge ? Et quand le titre, en plus (Starborn, qu’on pourrait grossièrement traduire par « né dans les étoiles ») nous lance sur l’idée que le personnage pourrait être né « ailleurs » on se dit dès la première page que Stan Lee et Chris Roberson semblent bien partis pour nous faire un pseudo-Superman ou un pseudo-Smallville, avec les clichés d’usage. Mais au bout de quelques pages tout bascule avec une intéressante mise en abime de l’histoire. Le héros est donc un jeune romancier qui tente de caser un livre de science-fiction sur les extra-terrestres. Le souci… c’est que tous les éditeurs lui expliquent que quelqu’un d’autre est déjà passé avant lui en décrivant le même univers. Si le coup de « ce que vous avez inventé nous a déjà été envoyé par un autre » est un classique de la littérature ici il permet de bien distinguer le héros de Starborn par rapport aux personnages des deux autres séries Boom! de Stan Lee.

Quand vient un autre retournement, avec un début de réponse, la scénographie est beaucoup plus nerveuse que pour les deux autres séries. Starborn privilégie un vrai sentiment d’action, similaire à un certain ton cinématographique. Et Khary Randolph m’a paru bien plus intéressant que ce que laissait paraître les previews. Maintenant la question est de savoir si dans les numéros à venir, une fois certaines réponses données, Chris Roberson arrivera à ménager le même taux de rebondissement. Mais c’est un très bon départ, surtout pour une série que j’attendais en deçà…

[Xavier Fournier]