[FRENCH] Asgard est prise d’assaut par les Dark Avengers et leurs légions de super-villains. Les Avengers sont bien décidés à venir en aide à Thor, particulièrement mis à mal. Mais avant qu’ils entrent en action quelques autres personnages vont avoir l’occasion de briller. Quand au crâne sur la couverture, il n’est pas né d’une exagération. Il appartient bien à l’un des protagonistes présents dans ce numéro…

Siege #2 [Marvel] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin d’Olivier Coipel
Sortie aux USA le mercredi 3 février 2010

Attention, ce que je vais dire ressemble à une pirouette mais… Siege #2 ressemble à Siege #1. Normal, vous me direz… Il s’agit de la suite. Oui mais voilà ce deuxième numéro est sans doute encore plus efficace, véhiculant plus de lyrisme épique. Bendis n’est pas toujours à l’aise dans les scènes de grandes bagarres massives mais dès qu’il s’agit de décrire un gars en train de motiver une foule au combat, il s’y entend. J’ai également trouvé Olivier Coipel encore plus en forme, encore plus dynamique que dans le précédent numéro (peut être aussi parce que comme il y a plus d’action l’éventail de poses est plus grand). Le tout s’évertue à donner de vrais moments de bravoure à certains protagonistes qui n’ont pas toujours eu beaucoup de temps de parole ces dernières années dans les scripts de Bendis (je veux parles de gens comme Arès ou Mariah Hill).

La construction de l’ensemble reste cependant atypique. Il y a un passage très intense, très « in your face » qui surprend quelque part au milieu du numéro alors que dans le même temps la mise en scène de la dernière scène à quelque chose d’anti-climatique. Et puis il y aussi la réalisation qu’arrivé à la fin de ce #2 nous sommes déjà à la moitié de l’event et que les Avengers (les vrais, pas les Dark Avengers) ont encore assez peu donné d’eux mêmes. A cette allure je me demande quand même comment les deux numéros restants vont arriver à négocier une fin globale satisfaisante. Pour autant c’est presque un autre débat puisque quoi que donne la mini une fois qu’elle sera arrivée à terme, la lecture de ce numéro-là est en tout cas un bon moment. Juste un avertissement : Ames sensibles s’abstenir, car il y a une mort (reste à voir quelle permanence elle aura, j’ai quand même des doutes) qui est sans doute l’une des plus « gore » qu’on ait vu dans un crossover Marvel !

[Xavier Fournier]