Avant-Première VO: Review Real Heroes #1[FRENCH] Après tout… Qu’est-ce qui empêcherait Bryan Hitch d’inventer ses propres Ultimates ? C’est la pensée qu’on a en lisant les premières pages de Real Heroes, avant de réaliser que c’est beaucoup plus qu’un simple pied-de-nez à ses travaux passés chez Marvel. Hitch revient, il est à la fois scénariste et dessinateur… et il est en forme !

Real Heroes #1Real Heroes #1 [Image Comics]
Scénario de Bryan Hitch
Dessin de Bryan Hitch
Parution aux USA le mercredi 26 mars 2014

Ca commence avec de faux-airs des Ultimates puis on débouche sur quelque chose qui ressemble à Avengers (le film). Bryan Hitch fait feu de tout bois en jouant sur les archétypes des blockbusters des comics et du cinéma, avec des scènes de destruction apocalyptiques comme l’artiste sait si bien les servir. « America got Powers » était sympathique mais sa rythmique était aléatoire selon les scènes. Real Heroes sonne vraiment comme un retour de Hitch aux affaires, avec une narration plus ramassée… Le twist réel de la série intervient un peu plus tard dans l’épisode. S’il n’est pas totalement inédit (un ou deux films me viennent à l’esprit, mais ce serait spoiler de dire lesquels), l’exécution est redoutable. La couverture, en un sens, est un faux ami. On croit encore se retrouver face à une histoire de super-héros se débattant avec la célébrité (un peu comme dans les premiers épisodes de Jupiter’s Legacy) mais c’est très exactement le contraire.

Alors que l’univers Ultimate de Marvel vient de s’arrêter puis de redémarrer, des pages entières de Real Heroes nous rappellent, si besoin est, qui est le « boss » et comment les Ultimates avaient un pied dans la tombe dès lors que Hitch n’était plus là pour leur donner l’ampleur spectaculaire qui leur convenait. Puis le cinéma et Marvel Studios se sont copieusement servis des codes que Hitch a apporté et… Real Heroes sonne un peu comme une revanche. Ou peut-être pas comme une revanche, le terme est un peu agressif. Mais en tout cas comme une réappropriation. Qui a besoin d’Ultimates de second ordre alors que nous avons les Real Heroes de Hitch, aussi puissants mais avec une couche de second degré en plus ? Seul défaut du projet ? C’est une mini en six épisodes. J’en aurais bien pris toute une « ongoing » du même tonneau…

[Xavier Fournier]