Avant-Première VO: Review Nova #3[FRENCH] Emporté par son élan, le nouveau Nova se retrouve sur la Lune, face au Watcher qui cherche à lui signifier un grand danger. Sauf que le serment du Watcher l’oblige à ne jamais intervenir directement. Et comme Sam, le jeune Nova, ne sais même pas ce qu’est un Watcher, un véritable dialogue de sourds s’instaure. L’épisode reste dans la bonne lignée des précédents…

Nova #3Nova #3 [Marvel Comics] Scénario de Jeph Loeb
Dessin de Ed McGuinness
Parution aux USA le mercredi 17 avril 2013

Il semble loin le temps où Jeph Loeb et Ed McGuinness représentaient le Watcher en train de se faire casser la figure par le Red Hulk. Cette fois l’entrevue est fondamentalement différence et plus pacifique, même si les deux personnages concernés sont obligés de communiquer sans le moindre mot. Interdiction d’intervenir oblige, le Watcher ne peut que suggérer indirectement. Et comme Nova n’a pas ce mode d’emploi, le face à face est plutôt comique. Visiblement les deux auteurs ont insisté bien volontairement sur le côté alien d’Uatu (il n’y a qu’à voir comment McGuinness le représentait les fois précédentes pour comprendre que cette fois le choix est très différent et assumé). Dans un rôle plus comique mais aussi plus classique (celui des « mentors ») on croise également à nouveau Gamora et Rocket Raccoon qui tentent toujours de faire entendre raison au héros. Seul petit point faible du scénario : La capacité des personnnages à ne pas poser clairement les bonnes questions fait qu’on doute par endroit (qu’est-ce que Sam attend pour demander vraiment aux deux autres ce qu’il est arrivé à son père). Mais globalement Nova reste une très bonne surprise.

J’avais utilisé dans une chronique précédente la notion de « sens d’émerveillement » (« sens of wonder ») pour définir cette série sur un nouveau Nova débutant. A la réflexion et après lecture de ce troisième numéro je pense qu’il faudrait penser les choses différemment. Il y a assurément un « sens du blasé » chez pas mal d’auteurs et de lecteurs. A force de lire sur des années les aventures mensuelles de leurs super-héros préférés, certaines choses ont tendance à se banaliser. Il est loin le premier extra-terrestre que nous avons croisé. Le terme semble presque commun à l’intérieur de l’univers Marvel. Ce que font Jeph Loeb et Ed McGuinness dans cette série, c’est tourner le dos à cette opinion blasée et remettre les choses dans leur contexte véritable. Sam Alexander est en ce sens quelqu’un de normal. Il s’étonne avec de grands yeux d’enfant quand il se retrouver sur la Lune. Il est surpris de croiser un extra-terrestre… Et ca fontionne tout à fait…

[Xavier Fournier]