Nova #20 [FRENCH] Désormais aidé dans sa tache, Rich Rider peut enfin souffler un peu et prendre le temps de retrouver certains amis, à savoir les quelques membres fondateurs survivants des New Warriors. Tout le monde ne viendra pas forcément mais Nova peut ainsi mesurer le chemin parcouru depuis. Peut-on être et avoir été ? Où est la place de Richard ? Parmi son ancienne équipe ou dans la nouvelle organisation qui prend forme à son corps défendant ?

Nova #20 [Marvel] Scénario d’Andy Lanning & Dan Abnett
Dessin de Wellinton Alves
Sortie américaine le 24 décembre 2008

Nova #20Retrouver ses amis, ce n’est pas la première fois que Nova le désire. Le début de la série actuelle nous avait déjà montré le héros cosmique revenir sur Terre et se confronter à quelques anciens co-équipiers comme Justice ou Penance. Mais s’il en est de nouveau question dans cet épisode, on n’est pas dans la redite. La situation n’est plus la même. Richard Rider est d’une part plus disponible (même s’il en est le premier surpris) et Justice n’est plus le boy-scout servant aveuglément l’Initiative de Tony Stark. La rencontre est donc beaucoup plus détendue, plus amicale. Et Richard a justement bien besoin de quelques oreilles compréhensives pour se confier et nous raconter ce qui s’est passé depuis le dernier épisode.

Pendant ce temps les nouveaux Centurions vivent leur baptême du feu et prennent de l’assurance. Pourquoi ais-je l’impression qu’avant longtemps ils viendront à décider qu’ils n’ont pas du tout besoin de Richard parmi eux ? Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois. Mais entre l’arrogance et l’inconscience, il n’y a guère de différence.

La rencontre entre ex-New Warriors s’accompagne d’un parallèle avec la relation entre les deux frères Rider. Non, décidément, Richard ne peut pas s’amuser à partir dans l’espace diriger des armées ou sauver des mondes et s’attendre à retrouver des gens qui l’auront attendu, qui n’auront pas évolué de leur côté. Mais alors où est la voie à suivre ? Du côté du Worldmind ? Vu les décisions prises sur la fin, on peut penser que Richard va commencer à se poser de plus en plus de question. Car l’ordinateur du Nova Corps lui a réservé la plus grosse surprise qui soit (je vois même mal quelle surprise pourrait être plus grosse dans l’univers Marvel). Un détail à préciser : les « villains » variant cover de ce mois-ci n’ont apparemment absolument rien à voir avec le contenu. Ainsi si c’est le Sphinx qu’on voit sur la couverture alternative, n’allez pas croire que c’est lui cette grosse surprise. Bien au contraire, la dernière scène est surprenante à deux niveaux, même si elle fait écho à une organisation assez similaire chez la distinguée concurrence. Après l’ambiance plutôt intimiste de la rencontre entre ex-New Warriors, la fin sonne comme un coup de tonnerre. Surprenant.

[Xavier Fournier]