[FRENCH] 1975: Le monde est loin d’entendre parler des Next Men. Ceci n’empêche pas un mystérieux couple, Monsieur et Madame Smith, de s’intéresser à des enfants surdoués à travers le monde. Mais l’annonce d’une nouvelle naissance va précipiter les évènements. Où sont les héros de John Byrne là dedans ? Un peu partout en fait…

Next Men: Aftermath #42 [IDW Comics] Scénario de John Byrne
Dessin de John Byrne
Sortie au USA: Mercredi 18 avril 2012

Après un ou deux épisodes qui se rapprochaient énormément d’une histoire à la Doctor Who, Next Men: Aftermath explore une autre facette des paradoxes temporels et lorgne plus spécialement (accidentellement ou volontairement, difficile de le déterminer) sur des choses à la Lost. Plusieurs personnages de la distribution, projetés dans le passé, se retrouvent donc en plein milieu des années 70 et en mesure d’influer sur les évènements. Pour un peu on croirait presque qu’il ne manque plus qu’un logo de la fondation Dharma… Mais… mais ce serait méconnaître Byrne, lui laisser peu de crédit, de penser qu’il n’apporte pas sa valeur ajoutée. Ici le spotlight passe donc des Next Men à deux enquêteurs spéciaux, Carter et Blaine, qui ont pour mission de trouver les enfants « spéciaux ». A partir de là, c’est 70’s à fond… Mais il est clair que l’auteur prend un risque en laissant ses personnages principaux sur la banquette arrière (au propre comme au figuré) et en donnant la vedette à ce duo que les lecteurs connaissent peu.

Pour autant l’épisode n’est pas désagréable à lire. Loin s’en faut. Byrne s’y entend pour instaurer une ambiance, mener l’action et placer sinon des personnages familiers au moins des noms qui font mouche (comme un certain Hilltop). L’inconvénient restant sans doute que sur le plan global on n’a pas vraiment la moindre idée de ce qui est en train de se passer. D’accord, le temps a été poussé dans une autre direction. Mais « Monsieur Smith » semble savoir ce qu’il fait. Aussi peut-être pourrait-on nous en donner un peu plus sur les motivations des personnages. Là, on est un peu perdu. Next Men: Aftermath est agréable à lire mais clairement il semble qu’il y aura une prime à la lecture en TPB…

[Xavier Fournier]