Avant-Première VO : Review Moon Knight #27[FRENCH] Après la mort de Marc Spector, la série se cherche un peu et a carrément changé de cadre et de dessinateur. Le scénariste Mike Benson fait un choix plutôt risqué sur une série de ce type car si je veux bien croire que les fans de titres comme Captain America ou Daredevil sont capables de tenir plusieurs mois sans « costume », est-ce que Moon Knight a les épaules si larges ? Un bon épisode mais qui est bien plus terre à terre que ce que la couverture très typée « super-héros » de Gabriele Dell’Otto laisserait supposer.

Moon Knight #27 [Marvel] Scénario de Mike Benson
Dessins de Jefte Palo
Sortie aux USA le 18 février 2009

Moon Knight #27On l’a découvert ces derniers mois, si Marc Spector est mort, Jake Lockley est lui bien vivant. Bien portant… ca c’est une autre paire de manches car la vie qu’il mène en Amérique-du-Sud n’est pas de tout repos. D’autant qu’en prime on l’avait laissé le mois dernier dans la ligne de mire du Punisher. Sur ce plan, on ne peut pas dire que l’histoire progresse. Tout au plus Frank Castle sait que son allié occasionnel est dans les parages. Le corps de l’histoire est plutôt occupé par une sorte de hold-up/histoire de libération qui sonne un peu comme une version cinématographique de Prison Break… En tout cas dans le sujet. Au cas où vous n’aimeriez pas la série télévisée qu’on vient de citer, rassurez-vous, ce n’est pas la question. Benson tient bien son sujet et en un sens nous offre quelque chose qui pourrait ressembler à un épisode de Criminal tant l’intervention super-héroïque y est limitée…

Jefte Palo est un dessinateur toujours aussi intéressant bien que de projet en projet on sent que son style se cherche encore et continue d’évoluer. Personnellement je préférais un peu son intervention sur Black Panther… Là, c’est comme s’il s’était inspiré de certains traits de Ron Garney… Alors que justement le ton plus brut utilisé sur B.P. conviendrait ici. Quelques personnages font leur apparition (les frères Zapata et le serial-killer local) mais on est plus dans un contexte où c’est la situation qui progresse plutôt que les protagonistes. Je pense qu’il faudra sans doute mieux juger cet arc dans sa globalité que chapitre par chapitre (et puis il faut reconnaître que Benson avait fait fort sur les deux derniers arcs et que du coup il a lui même fixé la barre). La couverture a l’air de dire que Moon Knight reprendra rapidement le dessus. On attend de voir. En définitive ce n’est pas une mauvaise histoire mais si vous cherchez des récits à superpouvoirs, ce n’est pas le propos…

[Xavier Fournier]