[FRENCH] Tandis que Thor est quelque part dans l’estomac d’un « bouffeur de dieux » et tente d’organiser une révolte, Asgard fait face à une « invasion secrète », ne réalisant pas encore que Tanarus est un imposteur. Il n’y a pas de Tanarus, seulement Ulik et les trolls, sur le point de détruire la cité céleste. Et justement est-ce qu’il y a encore une cité céleste, vu qu’il n’y a que des ruines depuis Siege ? Tony Stark a peut-être la solution…

Mighty Thor #11 [Marvel Comics] Scénario de Matt Fraction
Dessin de Pasqual Ferry
Sorti aux USA le mercredi 22 février 2012

Il y a trois axes principaux dans le Mighty Thor de cette semaine. Le premier concerne l’intrigue qui a mené la série depuis Fear Itself : un faux fils d’Odin rode dans les rues d’Asgard tandis que tout le monde (ou presque) a oublié que Thor a existé. De ce côté-là, les choses bougent, c’est certain. Et en un sens elles bougent même de manière trop soudaine. C’est un peu comme si après des mois de résistance une liste de personnages s’apercevait d’un coup que Loki disait la vérité depuis le début. Il y aurait sans doute fallu que les craquelures apparaissent de manière un peu plus graduelle dans les épisodes précédents. Là, cette fois-ci, on a l’impression que quelqu’un a sonné la cloche et qu’il faut se diriger vers la sortie de l’arc (un défaut bien connu des arcs de Marvel). L’autre pan de l’histoire concerne Thor, prisonnier dans un au-delà réservé aux dieux et où le Demogorge bouffe toute âme de divinité qui croise son chemin. Là, pour le coup, on a une sorte de version mythologique du « Voyage Fantastique ». C’est épique mais le côté « à l’intérieur des vaisseaux sanguins repose beaucoup sur le graphisme de Ferry (qui s’en tire d’ailleurs très bien).

Le troisième élément n’est peut-être pas le plus important pour l’avancement des intrigues en cours mais, s’il est conservé, pourrait bien donner à la longue sa particularité à l’épisode : On découvre enfin Asgard reconstruite, de manière plus technologique (Stark oblige). J’imagine que cette nouvelle image de la demeure des dieux fera froncer les sourcils de quelques puristes attachés à une vision « classique » d’Asgard. Et pourtant, en regardant les premiers Journey Into Mystery et les descriptions initiales d’Asgard, on voit bien que Kirby avait en tête quelque chose proche de sa future New Genesis, plus technologiqe. Pour le coup Fraction se rapproche donc beaucoup de l’idée d’origine. Si le scénariste ou Marvel ne cassent pas tout dans les mois qui viennent, cette ville nouvelle pourrait renouveler les histoires autour de la mythologie. On verra à l’usure…

[Xavier Fournier]