Avant-Première VO : Review Mighty Avengers #30[FRENCH] Tout l’univers étant en danger, Henry Pym et ses co-équipiers récupèrent de l’aide là où ils peuvent en trouver, c’est à dire essentiellement auprès de toutes les autres branches d’Avengers existantes. Si quelques éléments semblent de bonnes idées qui demandent à être explorées, d’autres continuent de patauger…

Mighty Avengers #30 [Marvel] Scénario de Dan Slott et Christos N. Gage
Dessin de Sean Chen
Parution aux USA le mercredi 21 Octobre 2009

Mighty Avengers #30Dix mois après qu’un nouveau line-up ait commencé d’habiter la série, les nouveaux Mighty Avengers continuent de se chercher. On aura compris qu’une des marques de fabrique de cette équipe est de s’occuper des menaces d’ordre global et même interplanétaire, là où les New Avengers gravitent surtout autour de New York et où les autres sont engluées dans Dark Reign. C’est à dire que les autres Vengeurs agissent surtout en réaction les uns des autres là où Mighty Avengers est une sorte de carte blanche pour faire ce que ses scénaristes veulent. Et qui plus est une bonne partie du casting a du potentiel. Des gens comme le Hank Pym post-Secret Invasion ou Hercules et Amadeus Cho sont de véritables mines pour alimenter des scènes. La preuve en est d’ailleurs faite avec l’entrevue qui confronte Pym a une entité cosmique dans cet épisode. Même si certains aspects peuvent paraître tirés par les cheveux, j’ai bien aimé le rôle et la redéfinition de poste qui en découle pour ce pauvre Hank, qui n’était pas à la fête ces dernières années.

Seulement voilà ! C’est bien au niveau de sa « définition » que la série entière pêche par ailleurs. Franchement Dan Slott et Christos N. Gage, qu’on a pu voir plus inspirés sur d’autres séries, n’ont-ils pas d’autres menaces à nous placer que ce pauvre Inhumain renégat (certes puissant mais avec autant de charisme qu’un meuble en macramé ?). Du coup l’injection massive de guest-stars ne fonctionne pas du coup comme pour certains épisodes de Avengers The Initiative où les mêmes scénaristes avaient le don pour faire monter en puissance des troisièmes couteaux. Ici, l’arrivée des autres Vengeurs sonne un peu comme un avis de faiblesse, parce que les Mighty n’ont toujours pas trouvé un sens qui leur soit propre. Du coup de bonnes idées ou des questions restées en suspens sont expédiées, pas développées en tout cas (par exemple Quicksilver s’en tire quand même super facilement pour tous ses méfaits de ces dernières années). Le nœud de l’épisode, c’est à dire la rencontre faite par Pym, fonctionne plutôt bien mais elle flotte comme un ilot dans une mare de non-sens. Dan Slott et Christos N. Gage peuvent définitivement faire mieux que ça…

[Xavier Fournier]