Avant-Première VO: Review Last Days Of Ant-Man #1[FRENCH] Que faire quand on sait que la fin du monde est proche ? Ant-Man trouve enfin un vrai client mais la mission est spéciale. Et quelque part en cours de route Scott Lang va encore faire les mauvais choix. Un épisode inattendu dans son contenu.

Last Days Of Ant-Man #1Last Days Of Ant-Man #1 [Marvel Comics] Scénario de Nick Spencer
Dessins de Ramon Rosanas
Parution aux USA le mercredi 26 août 2015

Le secret de la vieille associée d’Ant-Man est dévoilé dans ce numéro. Mais comme la couleur est annoncée dès la (superbe) couverture de Mark Brooks, on sait d’office qu’il s’agît de l’ex-Miss Patriot, héroïne qui a connu une carrière infime pendant le Golden Age (et revenue lors de la minisérie Captain America: Patriot). La surprise est donc émoussée de ce côté mais Nick Spencer a pensé la chose autrement et… Miss Patriot n’est pas le seul personnage ancien à faire son retour dans ce numéro, permettant un baroud d’honneur pour une époque révolue. Cela donnerait même envie de lire une mini entière sur ce même principe et l’on peut se demander si Spencer à des plans futurs pour ces « Valhalla Villas ». Ramon Rosanas s’acquitte superbement des dessins et prend même par endroits des intonations visuelles d’un Kevin Maguire.

La chose qui me dérange un peu, par contre, c’est la passivité relative des héros, Ant-Man y compris, quand on leur annonce la proximité de la fin du monde et qu’ils préfèrent passer leurs dernières heures supposées à des quêtes assez puériles. Le côté paternel d’Ant-Man en mode Interstellar qui souhaite revoir sa fille à tout prix, OK, mais passé ce stade le héros ne devrait-il pas tenter de sauver le monde (sauvant par extension sa fille) et au moins de joindre ses collègues pour savoir s’il peut aider (au lieu de zoner en boîte de nuit). Même chose pour les autres personnages ramenés dans cet épisode par ailleurs très agréable. L’occasion était belle de leur donner une dernière heure de gloire. Au lieu de cela ils « jouent » mais ne participent pas (et ne s’intéressent pas) à la menace principale. Ceci dit la « dernière » soirée de Scott Lang amène son lot de surprises et de gueule de bois pour Ant-Man, mettant en place des éléments qui ne manqueront pas de lui revenir dans le visage lors de sa prochaine série. Un bon épisode, pas du tout « bouche-trou ».

[Xavier Fournier]